Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actu-Alger

Alger-Centre

Amélioration du réseau d’avaloirs

 Il n’y aura plus d’inondation au centre-ville, a-t-on su de Hakim Bettache, le maire d’Alger-Centre, pour qui le spectre de l’inondation est éloigné à tout jamais. “Il y a eu le rajout d’autres avaloirs avec un intervalle de 10 m à côté d’anciennes bouches d’égouts, alors que l’écart initial était d’une cinquantaine de mètres seulement, notamment à l’avenue de l’ALN, où les cas de débordement d’eau étaient récurrents dès les premières ondées automnales”, a tenu à préciser notre interlocuteur. Du reste, il était temps que le centre-ville d’Alger ait enfin l’assainissement qu’il lui fallait, eu égard à sa configuration montagneuse où l’eau ruisselait en abondance. Du reste, la capitale s’en trouve à présent en conformité avec sa densité humaine, qui n’est plus ce qu’elle était dans les années 1970-1980, a tenu à ajouter notre interlocuteur, qui est sûr qu’Alger-Centre saura endiguer à l’avenir tout risque d’inondation. Autre souhait du maire d’Alger-Centre : “Est-ce trop demander au piéton s’il consent à l’anodin geste d’une utilisation rationnelle des bacs, où il lui est loisible de jeter son gobelet de café, sa cannette de soda, son papier sandwich et ses mégots de cigarettes, au lieu que tous ces immondices soient déversés sur la chaussée, soit à l’endroit de la rigole d’eau pluviale ?” C’est dire que l’état de notre réseau d’avaloirs est lié au bon comportement du passant. D’où la nécessité de doter la capitale en cendriers et en poubelles de qualité, a conclu notre interlocuteur. Autrement, si l’on n’y prend pas garde, d’ici là, il sera charrié le tout à l’égout qui s’en trouvera ainsi bouché. Élémentaire ! Non ?   


L. N.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER