Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actu-Alger

Actu-Alger

Brèves

Célébration du 62e anniversaire du déclenchement de la Révolution de Novembre : La Sûreté de la wilaya d’Alger au rendez vous
A l’occasion de  la célébration du 62e anniversaire du déclenchement de la Révolution du 1er Novembre 1954, la Sûreté de wilaya d’Alger a organisé plusieurs manifestations culturelles et sportives au niveau des sièges de la police et ce du jeudi 24 octobre au mardi 1er novembre.  Les services de Sûreté des 13 circonscriptions ont organisé des expositions ouvertes au public, lesquelles expositions montrent à travers des photos et des documents historiques, les moments forts de la guerre de Libération nationale. Selon la cellule de communication de la Sûreté de wilaya d’Alger, le hall de la Centrale a abrité une grande exposition photos des Chouhada, des documents historiques qui reprennent toutes les phases de la glorieuse Révolution de Novembre. Le grand public  était, dit-on,  au rendez vous pour partager ces grands moments de l’histoire de l’Algérie révolutionnaire. Signalons enfin les éléments des différents services de Sûreté de wilaya ont pris part à la grande parade organisée par la wilaya d’Alger tout au long du boulevard Zighoud-Youcef.

A. A.

Placette Ahmed-Zabana : Poteau ou corbeille à ordures ?
Etrange que cette manie de bourrer l’ouverture faite dans l’ouverture des lampadaires avec toutes sortes dé détritus, allant du gobelet en carton à la cannette de soda. Si tant et de fâcheuse habitude, que les fils électriques du candélabre de la place Ahmed-Zabana s’en trouvent mêlés de dangereuses façon. C’est qu’il est dangereux pour l’éboueur de mettre la main au milieu de cet enchevêtrement d’objets hétéroclites avec des accessoires dangereux où il est peu recommandé de mettre les doigts. C’est que le cas n’est pas isolé, du fait que la manie a tendance à faire l’effet boule de neige dans moult quartiers.

L. N.

Axe routier Rouiba-Dar El-Beïda : Le calvaire des automobilistes au quotidien
Les automobilistes empruntant l’axe routier Rouiba - Dar El-Beïda en passant par Souachette souffrent le martyre au quotidien, en raison des bouchons interminables qui se forment tout au long de la journée. “Il faut se lever tôt,  si on veut arriver à temps à destination. Des bouchons de voitures de plusieurs kilomètres se forment chaque matin de Aïn Taya jusqu'à Dar El-Beïda, au niveau  de l’aéroport Houari-Boumediène”,  nous a déclaré un automobiliste avant d’ajouter : “Cette route est stratégique, elle mène vers l’aéroport Houari-Boumediène, vers Alger, la rocade Boudouaou-Zéralda, vers l’autoroute Est-Ouest, il faut l’élargir et ouvrir d’autres  accès. Chaque matin on est coincé en milieu de centaines de véhicules, il faut trouver une solution à ce problème qui dure depuis des mois, si ce n’est des années.” En attendant, les automobilistes de Aïn Taya, Heraoua, Dergana et Rouiba devront prendre leur mal en patience.

N. Z.

Bir Mourad Raïs : L’APW d’Alger inspecte les projets de développement local
En prévision de la conférence de wilaya sur l’évaluation du développement local au niveau de la capitale, des membres de l’APW effectuent des sorties sur le terrain au niveau des 13 circonscriptions. La dernière en date était programmée au niveau des communes relevant de la circonscription administrative de Bir Mourad Rais. Les membres de la délégation estiment que les travaux des différents projets de développement lancés déjà avancent selon un rythme très appréciable. Ce qui laisse dire aux élus de l’APW d’Alger que pratiquement tous les chantiers seront réceptionnés dans les délais impartis. Les membres de l’APW poursuivront leurs sorties pour évaluer l’avancent des projets  lancés, les délais et surtout écouter les préoccupations des élus locaux. Le taux d’avancement de réalisation des projets oscille entre 60 et 70%.

N. Z.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER