Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actu-Alger

Alger-Centre

Confortement des immeubles à l’avenue Pasteur

Il règne une ambiance de ruche du côté impair de l’avenue Pasteur en prévision de l’inauguration du chantier inhérent aux travaux de confortement d’immeubles qu’entreprend à l’heure qu’il est, l’APC d’Alger-Centre sous l’intitulé “Opération plancher-terrasse”.
Du reste,  la galerie d’art de l’Unap baptisée au nom du peintre calligraphe et miniaturiste Mohammed Racim (1896-1975) ainsi que l’enfilade d’immeubles 7, 9, 11, 13, 15, 17 et 19 s’en trouvent  à présent tous hérissée d’étais d’échafaudage. Au demeurant, c’en est ainsi jusqu’à l’angle des escaliers de la rue Ghara-Djebilet, contiguë à la clinique des brûlés (ex-Clinique centrale). C’est ce qui ressort à la lecture de l’écriteau du chantier, où il fait mention de l’exécution d’un programme de rénovation du patrimoine bâti  d’Alger-Centre.
Seulement, et de l’avis des riverains, beaucoup appréhendent l’ouverture d’un chantier, source de nocivités, voire de désagréments qu’ils disent : “Nous n’avons plus d’intimité, étant donné l’incessant mouvement d’ouvriers sur les échafaudages. Pire, la pénombre s’est installée, dès l’instant où les ouvriers ont déroulé la bâche en forme de moustiquaire sur nos balcons. Du reste, on se doit de faire acte de présence à chaque fois qu’un ouvrier frappe à la vitre pour un motif ou un autre. Ce sera ainsi durant tout le temps que durera le chantier que nous avons pu évaluer en matière de nuisance auprès de nos voisins d’immeubles de la Grande-Poste et du Bd Mostefa-Ben-Boulaïd”, a déclarée cette riveraine.
De la sorte, ce méga-chantier s’inscrit dans le sillage de l’identique opération qui avait permis dans un premier temps, de procéder à  la réhabilitation d’une quinzaine d’édifices sur l’abrupt du Bd Krim-Belkacem (ex-Télemly), selon l’état des projets qu’avait inscrits la Direction de la rénovation et d’aménagement urbain (DRAU) de la municipalité d’Alger-Centre au titre de l’exercice 2016.


L. N.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER