Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actu-Alger

Parues aux éditions “Voir par le Savoir “

Deux lettres historiques pour les non-voyants

 Nos amis les non-voyants n’ont que l’embarras du choix à la faveur de la publication d’un éventail d’œuvres en braille publiées aux éditions Voir par le Savoir, dont “la lettre du colonel Lotfi à son épouse” et “la missive de Hassiba Ben Bouali à ses parents” transcrites en braille par le poète et musicien Amalou Abderrahmane à l’occasion du 1er novembre 2016 qui coïncida avec la célébration du 62e anniversaire de l’éternel Novembre : “Le choix n’est pas fortuit. Loin s’en faut, du fait que l’annonce de l’échange de ces correspondances de deux figures de proue de notre glorieuse révolution se doit d’être diffusé au mieux, eu égard à un devoir de mémoire afin que nul n’oublie.” De la sorte, il est loisible aux lecteurs de feuilleter du pouce et de l’index d’autres ouvrages écrits en braille de la main de l’auteur-compositeur Amalou Abderrahmane, dont L’origine de l’alphabet en braille ainsi que Bavards en vers et le Petit guide des sept régions touristiques d’Algérie. Autant de nouveautés publiées en appoints pour enrichir un fond documentaire de 42 ouvrages pour satisfaire une demande sans cesse croissante des élèves de l’école des aveugles d’El-Achour ainsi que des apprenants de l’Association des enseignants et des éducateurs pour l’aveugle sise à Draria et pour l’Association pour l’intégration et la promotion des personnes handicapées sis à Réghaïa, a-t-on su de notre interlocuteur que nous avons rencontré lors de la clôture de la 21e édition du Salon international du livre. Outre cela, le catalogue des éditions Voir par le Savoir s’est enrichi également de la traduction en tamazight d’un assortiment de cinq ouvrages, dont Les citadelles érodées de Sari Mohamed, traduit de l’arabe vers tamazight par Mansour Habib-Allah, Tassilya d’Azeddine Mihoubi, traduit de l’arabe par Djellaloui Mohamed, Les jeux de notre enfance de Louhal Nourreddine, traduit du français vers tamazight par Abdenbi Smaïne, La nuit du henné de Hamid Grine, traduits du français vers tamazight par Tahar Boukhenouf, et La guerre de Jugurtha, traduit par Mohand Oubelkacem Kheddam. Et pour finir, quoi de plus beau que d’apprécier le livre Azuzen ou les berceuses algérienne de Kabylie, de Nora At Brahim.


L. N.    


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER