Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actu-Alger

L’Aménagement de l'environnement à Alger

Plus de 15 milliards de DA consacrés depuis 2013

Une enveloppe financière de plus de 15 milliards de DA a été consacrée depuis la fin 2013 à l'environnement à Alger, ont indiqué des responsables de la wilaya d'Alger. Le directeur de l'Administration, du contrôle de la gestion et de l'informatique, Abderrahmane Boussoualim, a précisé, en marge de la conférence des cardes, des élus et de la société civile “que les enveloppes financières consacrées de 2013 à 2016 à l'aménagement de l'environnement dans la wilaya d'Alger s'élevaient à 15,32 milliards de dinars.” Pour sa part, le wali d'Alger, Abdelkader Zoukh, a souligné l'importance de poursuivre les différents programmes de développement local ainsi que la réhabilitation de l'environnement dans la wilaya d'Alger à tous les niveaux en vue de la “propulser en tant que destination touristique d'excellence.” Alger, à l'instar des autres régions du pays, dispose d'atouts de taille susceptibles d'attirer les touristes, dont le facteur de sécurité en plus des structures en cours de réalisation dans le cadre du plan stratégique pour la capitale. M. Zoukh a indiqué que cette rencontre préparatoire des séances de concertation et d'audition des membres et représentants de la société civile intervenait pour confirmer le nécessaire suivi des projets et programmes en cours de réalisation. Le wali d'Alger a estimé que la propreté de l'environnement et les programmes de relogement des citoyens et d'éradication des bidonvilles figuraient parmi les priorités de l'instance exécutive. Pour ce qui est des programmes de restauration et de réhabilitation du vieux bâti, M. Zoukh a souligné que ces derniers se poursuivront jusqu'à l'embellissement de la capitale. S'agissant des constructions anarchiques, il a souligné que les services spécialisés interviendront par la force de loi pour interdire la prolifération des bidonvilles qui seront éradiqués progressivement, ajoutant dans ce sens que le dossier des haouch est en cours d'examen. L'ordre du jour de la conférence comprend trois axes liés au bilan des programmes de développement lancés depuis 2014, aux opérations de relogement et à la lutte contre les constructions anarchiques.


A. A./APS


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER