Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Actualité foot

Arbitrage

Des arbitres désignés souvent pour les mêmes équipes

La désignation des arbitres pour les matchs des Ligues 1 et 2 continue d’alimenter les rumeurs les plus folles au sujet des personnes chargées de procéder aux désignations. En dépit du fait que le bureau fédéral sortant est arrivé à la fin de son mandat, l’ex-président de la CFA, Hamoum, “qui a détruit l’arbitrage”, dixit Djamel Haïmoudi, continue de s’impliquer dans le placement de ses “arbitres” pour les matchs à grand enjeu sachant qu’officiellement, c’est à Mahfoud Kerbadj qu’échoit le rôle d’assurer l’intérim de la gestion de l’arbitrage aux côtés du secrétaire général de la FAF, Sid-Ahmed Yahiaoui, jusqu’à l’élection de la nouvelle équipe à la FAF. Face à cette débandade, le championnat continue d’être faussé par la qualité médiocre des arbitres, conséquence directe de la gestion de l’ex-CFA. La 23e journée de championnat a été marquée par un dysfonctionnement flagrant, ainsi, l’arbitre, Nabil Boukhalfa, auteur de nombreuses erreurs d’appréciation, a été de nouveau designé par l’ex-président de la CFA ce samedi pour le match USMH-JSS (0-0), alors qu’il y quelques jours, il avait officié le match CSC-JSS (17e journée). Juste avant, il avait été désigné pour JSS-DRBT (16e journée) mais n’a pas pu curieusement se déplacer à Béchar ; en six matchs durant cette phase retour, Boukhalfa a été désigné 3 fois pour la JSS, de quoi s’interroger réellement sur les visées de ces désignations. Un autre arbitre s’est  spécialisé quant à lui pour les matchs du MCO à l’extérieur. Amine Hansal, qui a dirigé lors de la 21e  journée USMH-MCO (0-0), quinze jours après, revient pour diriger de nouveau les Oranais à l’extérieur lors du match NAHD-MCO (1-0) de la 23e  journée. En outre, la 23e journée a été marquée par une cascade d’erreurs de l’arbitre Amine Sekhraoui (RCR-CSC) qui a poussé Amrani à songer à se retirer. “Trop d’erreurs d’arbitrage, on ne peut plus continuer comme ça”, avait-il lâché en fin de partie, où l’arbitre l’a privé de deux penaltys flagrants. Idem pour Farouk Mial, encore lui ! qui a privé le CAB d’un penalty évident face à l’ESS alors que le score était de 0-0. Rafik Achouri fait parler de lui aussi, en privant l’USMBA d’un penalty que tout le monde a vu sauf lui (USMBA-CRB). Enfin, Bekouassa Lyes a, lui aussi, privé le DRBT d’un penalty évident face à l’OM. Qui va sanctionner ces arbitres fautifs de graves erreurs d’appréciation sachant pertinemment que c’est la débandade totale au sein de ce corps clochardisé par l’ex-CFA durant ces deux dernières années ?

R. A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER