Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Actualité foot

MCO

Hassani, par ici la sortie !

Le doyen des dirigeants encore en vie au MCO, l’éternel secrétaire général Abdelkrim Hassani (74 ans), se souviendra apparemment longtemps, du moins pour ce qui lui reste à vivre, de son (petit) pèlerinage aux Lieux saints ! Tout récemment rentré d’Arabie saoudite et après quelques jours de repos réservés, comme de coutume, aux visiteurs venus nombreux le féliciter, “Krimo” Hassani voulait reprendre son “boulot” samedi après-midi. Mais au moment même où il fera ses premiers pas au stade Ahmed-Zabana où l’équipe professionnelle du Mouloudia d’Oran s’entraînait, il a été destinataire d’un message dissuasif, aussi brutal que clair, net et précis. Le chargé de la logistique au niveau de l’équipe première, Abdelkader Belfarès, lui, a, en effet, soufflé à l’oreille que “le président Baba l’exhortait à rester chez lui et de ne plus essayer de s’accrocher à son poste car il ne sera plus payé”. “Tu as effectué une omra, t’es assez âgé pour te reposer et rester à la maison d’autant plus que tu ne seras pas payé”, lui aurait-on même dit. Sonné, Abdelkrim Hassani a rapidement fait demi-tour, quittant précipitamment le stade d’El-Hamri car sachant pertinemment qu’il ne lui servirait à rien de chercher à comprendre une telle décision vu qu’elle émane du président dont il est devenu le conseiller. Au club depuis les années 1970, le SG limogé ne l’a quitté que par intermittence, notamment ces dernières années, remplacé qu’il a été par Toufik Bellahcène puis par Houari Bouzid sous le dernier mandat du défunt Kacem Elimam. Krimo Hassani ayant quitté le navire malgré lui, il ne reste désormais au sein de la SSPA/MCO que le secrétaire général Toufik Bellahcène comme administrateur. Ayant fait le vide autour de lui, le président Belhadj Ahmed, dit Baba, ne devrait, du reste, pas recruter un remplaçant à Hassani.

Rachid BELARBI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER