Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Actualité foot

Actualité foot

La fermeture définitive de la première tribune n'est pas écartée


Le stade du 1er-Novembre de Mohammadia, dont la première tribune a été fermée lors du match qui a opposé l'USM El-Harrach au MC Oran (2-0), vendredi, pour le compte de la 4e journée du championnat de Ligue 1 algérienne
de football, fera l'objet d'une opération d'expertise approfondie au cours de cette semaine, selon Kamel Kheloui, le P/APC de Mohammadia (Alger). Les résultats de cette expertise décideront de la réouverture ou non de cette tribune en vue des prochaines rencontres à domicile de l'USMH, a indiqué ce responsable au micro de la Télévision algérienne.
Le stade de Mohammadia a fait l'objet d'une première opération d'expertise, mercredi dernier, au terme de laquelle des réserves ont été formulées sur la première tribune menacée, avec le temps, d'effondrement “en cas de forte charge”.
“Vu ces réserves, nous avons décidé la fermeture de la tribune concernée à l'occasion du match de championnat entre l'USMH et le MCO. Nous n'avons voulu prendre aucun risque jusqu'à la réalisation d'une expertise plus approfondie”, a encore affirmé le P/APC.
Le même interlocuteur s'est dit déterminé à fermer la première tribune du stade du 1er-Novembre si le rapport des services du contrôle technique de construction (CTC) était défavorable.
Le “fief” de l'USMH ne peut déjà pas recevoir plus de 5 000 spectateurs. Une éventuelle fermeture de sa première tribune réduirait davantage sa capacité d'accueil, ce qui pourrait remettre en cause son homologation par la Ligue de football professionnel (LFP) pour abriter les rencontres du championnat du premier palier.