Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Actualité foot

Des soucis pour Djerrar au retour de Brazzaville

La JSK n’a officiellement rien signé avec Sonatrach

De retour au pays hier matin, les responsables de la JS Kabylie étaient obligés de régler le cas du milieu de terrain Djerrar. Ce dernier est en  situation irrégulière vis-à-vis du service militaire, ce qui lui interdit de quitter le territoire national. Du coup, la police des frontières l’a interpellé à son retour du Congo, où la formation kabyle s’est déplacée pour jouer son match aller de la Coupe de la CAF face à l’équipe de l’Étoile du Congo (0-0). Il a fallu l’intervention des dirigeants de la JSK qui ont accompagné l’équipe pour trouver une solution et permettre au joueur de retrouver le groupe. Mis à part ce petit incident les joueurs kabyles ont affiché un bon moral suite au résultat jugé positif enregistré à Brazzaville en attendant de confirmer la qualification dans quelques jours à Tizi Ouzou.
Dans un autre registre il est à préciser que la formation du Djurdjura n’a encore rien conclu officiellement avec la société pétrolière Sonatrach pour un éventuel sponsoring. De sources proches du dossier, les deux partiesn lors de leur entrevue il y a quelques jours, se sont évidemment mis d’accord sur une formule de sponsoring, qui verra la firme pétrolière engager deux filiales en faveur de la JSK, sans pour autant dévoiler leur nom, ni la formule de leur aide. La reprise des entraînements des coéquipiers de Rial est prévue pour demain matin à Tizi Ouzou pour préparer le match retour de la Coupe de la CAF face à l’Étoile du Congo, prévu le week-end prochain au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou.

A. I.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER