Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Actualité foot

Alors que le plus dur reste à faire lors de la phase des poules

L’USMA compte saisir la CAF après les incidents de Ouaga

Quelques semaines après avoir échappé à un lynchage au stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa, voilà que l’USM Alger va subir le même sort mais, cette fois-ci, en dehors du pays, plus précisément du côté de Ouagadougou où les Usmistes sont revenus avec la qualification aux poules de la C1. Pourtant, dans un pays des gens intègres, à savoir, le Burkina Faso, les Rouge et Noir ont évité un véritable drame à la fin de la rencontre de samedi dernier face au burkinabé de Kadiogo. En effet, les supporters du RCK ont trouvé le moyen de pénétrer sur le terrain afin de s’attaquer aux joueurs et les membres du staff technique et médical. Une bagarre générale a éclaté par la suite, occasionnant quelques blessures légères du côté de la formation de Soustara (voir vidéo Dzaïr TV). À commencer par le secrétaire général Briki qui a perdu connaissance pendant plusieurs minutes. Le vice-président de l’USMA, Haddad, a été touché par un projectile à la jambe. Des joueurs comme Yaïche ou encore Berrefane se sont refugiés au vestiaire pour échapper à cette agression. Il faut dire que les policiers ont bloqué les issues avant de faire sortir les supporters de l’enceinte sportive. L’ambassadeur algérien au Burkina Faso et le ministre des Sports burkinabé se sont rendus au vestiaire pour s’enquérir de l’état de santé des joueurs et d’autres membres. Le représentant du sport du Burkina a tenu à présenter ses excuses à l’USMA suite à ces scènes de violence, tout en soulignant que c’est “la première fois que nos fans se comportent de la sorte.”  Il aura fallu l’intervention de l’ambassade algérienne sur place pour permettre à l’équipe algérienne de regagner son hôtel sous forte escorte sécuritaire. Les Usmistes ont pris, par la suite, la direction de l’aéroport afin de prendre le vol à destination d’Alger. La délégation algérienne a regagné le pays hier, en début de matinée, à 6h. La direction de l’USMA ne compte pas faire passer inaperçu ce qui s’est passé à Ouagadougou. Selon une source digne de foi, la direction du club compte saisir la CAF pour dénoncer ce qui s’est passé à Ouagadougou. Par ailleurs, la formation de Soustara poursuivra l’aventure africaine en Ligue des Champions d’Afrique. Les Usmistes disputeront un mini championnat lors de la phase des poules de la plus prestigieuse des compétitions. Lors de cette phase, 16 équipes réparties en quatre poules s’affrontent dans une mini compétition. Les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés aux quarts de finale de la C1. Le plus dur reste à faire pour le seul représentant algérien engagé en Ligue des Champions africaine sachant que l’édition de cette année sera assez relevée avec la présence de la crème du football africain.

N. T.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER