Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Actualité foot

Après la FIFA, les médias étrangers

MCA-JSK : un canular en mondovision

© Liberté

Alors que le scandale de la récente AG élective de la FAF a soufflé un zéphyr d’indignation du côté de Zurich, voilà que le canular MCA-JSK a carrément provoqué, à Doha, une pluie de critiques et de moqueries sur le football algérien. Ceux qui ont eu à suivre le déroulement du choc présumé entre le Mouloudia d’Alger et la JS Kabylie sur la chaîne qatarie Al-Kass ont certainement eu les oreilles siffler en conséquence des remarques affligeantes du studio d’analyse.
Consultants de luxe du diffuseur qatari, Djamel Rachedi, ancien patron des sports à l’APS et figure connue et reconnue du journalisme algérien, et l’ex-international Nasreddine Drid, avaient beau essayer de rester au-dessus de la mêlée, l’animateur ne s’est, cependant, pas gêné pour dire en des termes à peine voilés ce qu’il pensait de cette mascarade. Car, disons-le franchement, c’était tout sauf un classique entre deux grands d’Algérie. Affligeantes, les images attestaient d’un non-match, si ce n’est d’un arrangement dont tous ceux qui suivent de près l’actualité du foot DZ ont entendu parler depuis déjà plus d’une semaine. Mais alors que nos scandales étaient, quelque part, restés en mode “in”, la retransmission en mondovision de ce MCA-JSK de la honte a internationalisé le “marchandage des matches” pour le plus grand malheur d’une image de marque de l’Algérie du football déjà écorchée par de multiples faits d’armes, dont le dernier en date est cette immixtion flagrante du MJS dans les élections de la FAF. À côté de cette inquiétante mise en scène reproduite avec la maladresse et l’amateurisme qu’on sait, sur l’herbe apparemment enivrante du 5-Juillet, l’audacieuse “mi-temps blanche” de l’USMA à Relizane paraît quasi anecdotique. Encore que “l’absence” du onze de Soustara toute une mi-temps, la première, donne irrémédiablement du crédit à la thèse d’une vente aux enchères remportées haut la main par un RCR très rapide à la caisse. Passant plus “normalement” que la grossière pilule algéro-kabyle du classique démodé par tant d’inconscience, la victoire du RCR, ou plutôt la défaite de l’USMA ne restera pas dans les annales. Ce ne sera, en revanche, pas le cas de ce désolant MCA-JSK, qui a, dit-on, provoqué des remous dans les hautes sphères dirigeantes du Doyen, plus précisément à l’état-major de la Sonatrach qui prévoit une réunion en urgence pour couper des têtes, principalement une qui ne brille pas forcément par son intelligence. Plus qu’à ce niveau, c’est aussi et surtout au niveau de la FAF qu’une action de grande envergure doit désormais être engagée. Connaissant parfaitement ce genre de situations de par son vécu à la tête du Paradou AC, Kheireddine Zetchi doit, ainsi, mesurer l’importance d’une telle “campagne de nettoyage”, notamment, en matière de crédibilité et de messages clairs lancés à la grande famille du football algérien car on ne peut parler de renouveau si ces pratiques malsaines qui gangrènent la compétition nationale dans ses différents paliers ne sont pas combattues avec un sérieux et une intolérance exemplaires.
Et à la parade habituelle de ceux qui crient à l’opprobre dès que le sujet est évoqué en se réfugiant derrière l’inqualifiable alibi du “manque de preuves matérielles”, on pourrait, dès aujourd’hui, répondre par une invitation immatérielle elle aussi, à savoir suivre l’imminent MCA-JSK en quart de finale de la Coupe d’Algérie pour être persuadé que celui de samedi en championnat était tout, sauf propre.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER