Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Actualité foot

MOB

Mustapha Rezki : “Nous allons sévir ...”

Les Crabes qui sont déplacés à Béchar avec 12 joueurs dont deux gardiens de but n’ont pu aller jusqu’au bout de leur match face à la JS Saoura. L’arbitre de la rencontre a été contraint d’arrêter la partie à la 53e minute après la blessure d’un 5e joueur du MOB alors que le score était déjà en faveur des Sudistes (3-0). Réduits à 6 joueurs les Crabes ne pouvaient poursuivre la partie et le referee n’a fait qu’appliquer le règlement. Très en colère, le président Mustapha Rezki a promis de sévir. “Certains joueurs vont être sanctionnés. il y a ceux qui sont en abandon de poste depuis des semaines et il y a ceux qui ont simulé des blessures juste avant ce match pour ne pas faire le déplacement. Ces joueurs qui prétendent être des professionnels et exigent d’être payés doivent honorer leur engagement jusqu’au bout. Ceci dit, certains sont mis en demeure depuis près d’une semaine. Ils seront traduits en conseil de discipline et seront sévèrement sanctionnés sur la plan financier” dira notre interlocuteur avec beaucoup de regrets. “Ce qui s’est passé à Béchar nous renseigne sur le malaise qui ronge le club depuis des mois. Nous avons hérité d’une situation catastrophique, la preuve est là mais je promets que les choses vont changer à l’avenir” a encore expliqué Mutapha Rezki. Pour revenir au match d’avant-hier face à la JSS, il y a lieu de signaler que parmi les 12joueurs ayant fait le déplacement il n’y avait que 4 joueurs seniors pour les autres ce sont des espoirs et des juniors. À la mi-temps déjà il y avait eu 4 joueurs blessés. Avec 7 joueurs le match pouvait se jouer mais une dizaine de minute après la pause un 5e joueur s’est blessé et il n’y avait pas de remplaçant puisque le deuxième avait déjà remplacé le premier gardien en première mi-temps. Il est vrai que parmi les joueurs qui avaient fait le déplacement, certains d’entres eux étaient souffrants et ils n’étaient pas en mesure de terminer le match mais les trois buts pris en une vingtaine de minutes ont affecté le mental des joueurs. Ajouter à tout cela le jeûne et le long déplacement : le physique a fini aussi par céder.

Z. Tairi


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER