Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Actualité foot

La 6e journée de ligue 1 reportée par la FAF

Quand le BF piétine ses propres dispositions réglementaires

Après avoir une première fois enfreint les dispositions réglementaires pour le championnat de Ligue 1, saison 2017-2017, au sujet des reports des matches des clubs participant aux compétitions continentales, le bureau fédéral a piétiné hier une seconde fois ce règlement en demandant à la LFP de reporter la 6e journée du championnat, prévue le 7 octobre. Le BF motive cette décision par le déroulement à la même date du match Cameroun-Algérie. Du coup, la LFP est appelée à revoir le programme de la phase aller du championnat de Ligue 1, déjà rendu public. Or, pour justement éviter ce genre de report, la FAF avait pris le soin de mettre dans les dispositions réglementaires un article spécifique. “Pour pouvoir reporter un match de championnat ou de Coupe d’Algérie, un club doit avoir au moins quatre joueurs convoqués par les différentes sélections nationales”, stipule l’article 23. Visiblement, les membres du BF n’en ont pas tenu compte alors que ce sont eux-mêmes qui ont entériné cette disposition au mois de juin dernier. En effet, ces dispositions ont été adoptées par le bureau fédéral en date du 29 juin 2017, et devaient donc entrer immédiatement en vigueur. La semaine précédente, Liberté avait relevé une première entorse aux dispositions réglementaires relatives aux compétitions de football professionnel. “Les clubs qui représenteront l’Algérie dans les compétitions internationales auront 48 à 72 heures avant le déplacement et 48 à 72 heures après le retour au pays pour jouer les rencontres de championnat ou de Coupe d’Algérie”, stipule l’article 22 de ces dispositions rendues publiques par la FAF et la LFP en début de saison. Cependant, à l’occasion de la quatrième journée de Ligue 1, la Ligue de football professionnel a répondu favorablement aux demandes de l'USMA et du MCA de reporter leurs matches pour le 3 octobre, alors que ces rencontres devaient être soit avancées au 19 septembre, soit décalées au 26 septembre. C’est dire que le bricolage continue à la FAF ; l’on risque d’assister cette saison au même scénario catastrophique en matière de programmation de la saison passée alors que la FIFA oblige les fédérations à finir leurs championnats locaux avant la fin mai.

S. L.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER