Foot / Actualité foot

CRB

Todorov menace Bouhafs

Le nul concédé samedi dernier face à l’ESS au stade du 20-Août-1955 n’a pas été du goût des fans du CRB présents au stade qui ont longuement conspué les joueurs notamment les attaquants et en particulier le buteur de l’équipe Mohamed-Amine Hamia.
Ce dernier n’a pas apprécié les sifflets et les insultes venant d’une frange des supporters ce qui l’a poussé à rétorqué et à réagir. Hamia qui est sorti en larmes après le match face aux Sétifiens, a juré de ne plus remettre les pieds au CRB si les choses continuent de cette façon. C’était sûrement sous l’effet de la colère, puisqu’on imagine mal que Hamia qui est lié au CRB jusqu’en 2019, puisse quitter son club. L’entraîneur du Chabab, Ivica Todorov a défendu en tout cas ses joueurs y compris Hamia, puisqu’ils se sont donné à fond malgré l’absence de trois joueurs cadres et le problème financier qui secoue l’équipe ces derniers mois. Le coach serbe a juré de jeter l’éponge et d’agir autrement face à Bouhafs s’il ne tenait pas parole en octroyant aux joueurs deux mois de salaire au plus tard demain mardi. “Je pense qu’on est tombé sur une bonne équipe de Sétif très rodée, ce qui ne nous a pas facilité la tâche. Ajoutez à cela les absents. Mais, franchement je n’arrive pas à comprendre l’attitude d’une frange des supporters qui ont insulté les joueurs, notamment Hamia. Honte à eux, ce sont des criminels pour moi car ils savent pertinemment quelle est la situation du club. Les joueurs ne sont pas payés, moi-même je ne suis pas rémunéré. Je suis d’habitude patient mais là, la direction a dépassé les limites. Nous ne pouvons pas continuer de cette manière. J’aurai une autre attitude avec Bouhafs s’il ne tient pas sa parole. Mes joueurs font des sacrifices énormes pour jouer sans être payés, ils sont toujours leaders, j’espère que la direction sera correcte avec eux”, lance l’entraîneur du Chabab d’un ton menaçant.
En tout cas, Bouhafs doit réagir au plus vite pour régulariser ses joueurs et son entraîneur au risque de sombrer dans une crise sans précédent qui pourrait influer sur le rendement de l’équipe. En outre, pour revenir sur le nul concédé face à Sétif (0-0), l’excellent défenseur Bouchar a dit : “Nous sommes tombés sur une bonne équipe de l’ESS. Certes nous avons eu du mal à rentrer dans le match mais en seconde période je pense que nous avons bien joué en créant beaucoup d’occasions de but. Je pense que compte tenu des circonstances qui ont prévalu durant ce match, le nul est très précieux pour nous. Nous allons continuer à travailler pour tenter d’empocher les trois points face à la Saoura chez nous la prochaine journée.”
Enfin, il est à noter que la reprise des entraînements est prévue pour demain au stade du 20-Août-1955.


S. M.