Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Actualité foot

MCA : recrutement, staff technique, stage d’intersaison, assainissement de l’environnement, masse salariale…

Une feuille de route bien chargée pour Kaci-Saïd

© D.R.

Comme révélé par nos soins il y a plusieurs jours, la nomination de Kamel Kaci-Saïd dans le nouvel organigramme mis en place par le conseil d’administration de la SSA/Le Doyen, est effective depuis samedi dernier. Il occupera l’un des trois postes créés, à savoir directeur général sportif du club. Cependant, on peut dire que Kaci-Saïd a hérité d’une situation assez compliquée pour avoir remplacé Omar Ghrib, évincé à cause d’une gestion approximative. Kaci-Saïd va reprendre le pouvoir, après avoir occupé le poste de manager général entre 2013 et 2014, ponctué par une victoire en Coupe d’Algérie et en Supercoupe d’Algérie. Ayant eu l’appui du premier patron de la société pétrolière Sonatrach, Abdelmoumen Ould-Keddour, Kaci-Saïd a eu des échos favorables de la part de toutes les figures emblématiques du vieux club algérois, consultées par le président du conseil d’administration de la SSA/Le Doyen, Zaïd Laâdj.
Tout le monde a estimé que le choix répondait à un certain nombre de critères même si Kaci-Saïd n’a pas fait un long passage au sein du MCA lors de sa carrière de footballeur. Quelques-uns ont aussi affiché des réticences surtout que l’ex-international a eu un passage assez boiteux au Mouloudia, à l’époque où Boudjemaâ Boumela occupait le poste de président du conseil d’administration. Tout le monde se rappelle que les deux hommes ont été poussés vers la sortie suite à l’incident qui les avait opposés et qui est arrivé même au niveau des tribunaux. Ceci dit, le retour de KKS ouvre une nouvelle page dans le quotidien du Mouloudia d’Alger, qui aura besoin de gens possédant une image charismatique qui sied avec les deux entités, la Sonatrach et le MCA. La mission du nouveau directeur sportif ne sera pas facile surtout qu’il hérite de lourds dossiers à gérer, notamment celui relatif à l’assainissement de l’entourage, qui a toujours été le cercle du mal du club, mais aussi revoir le mode de gestion après tout ce qui a été fait lors du passage du précédent directeur. Il ne faudrait pas tomber dans les erreurs de l’ancien groupe de dirigeants. La feuille de route de Kamel Kaci-Saïd est bien définie puisque le plus urgent c’est de s’assurer un recrutement de qualité une semaine avant la clôture du mercato estival. Il est clair que la Sonatrach ne va pas s’engager dans un recrutement irréfléchi et onéreux, comme ce fut le cas la saison dernière surtout que le président de la SSA/Le Doyen, Laâdj, avait affirmé, à maintes reprises, que le recrutement se fera en fonction des moyens mis à la disposition du club.      
 

Bendebka a signé hier au Mouloudia
Le recrutement s’accélère du côté du MCA. Vingt-quatre heures après la nomination de Kaci-Saïd suivie de la signature El-Mouadhen et le renouvellement du contrat de Mansouri, voilà que le club enregistre une recrue de marque hier.
Il s’agit de Bendebka, l’ex-milieu de terrain du NAHD. Celui-ci a paraphé hier un contrat de deux ans. Il a été présenté hier aux côtés de Kamel Kaci-Saïd. Du coup, Sofiane Bendebka devient la cinquième recrue du MCA après Balagh, Boulakhoua et les deux joueurs formés au Paradou AC, Zakaria Mansouri et Abdallah El-Mouedhen, qui ont signé leur engagement samedi dans la soirée.
Selon les dernières informations, à tout ce beau monde il faudrait ajouter deux autres éléments qui seraient la surprise de Kamel Kaci-Saïd. Même pour ce qui est de la barre technique, le nouveau directeur sportif pourrait effectuer un changement, et selon des indiscrétions, on annonce dans les coulisses un intérêt pour l’ancien sélectionneur du Kenya, Adel Amrouche, qui serait un candidat pour remplacer l’actuel entraîneur Kamel Mouassa.
Une chose est sûre, on en saura un peu plus lors de la conférence de presse que devrait animer le nouveau directeur sportif aujourd’hui au siège de la SSA/Le Doyen. Par ailleurs, on parle avec insistance du départ de plusieurs joueurs.
Il s’agit de Kacem Mehdi, Hadj Bougèche, Zahir Zerdab, Mohamed Seguer, Abdelmalek Mokdad et Lyès Sediki. Hier, ils étaient convoqués par Kaci-Saïd pour revoir leurs salaires à la baisse. Enfin, le milieu de terrain Aouadj a renouvelé hier son contrat.
 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER