Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Ils ont muré le siège de l’APC d’Ath Laâziz

14 jeunes interpellés puis relâchés


Plusieurs dizaines de citoyens de la commune d’Ath Laâziz (nord de Bouira) ont encerclé, hier en début de soirée, le siège de la première sûreté urbaine de Bouira, afin de réclamer la libération de quatorze jeunes interpellés plus tôt dans la journée, pour avoir muré le siège de leur APC, saccagé des panneaux réservés à l’affichage des portraits des candidats et dénoncé l’élection présidentielle. Ainsi, c’est vers 17h30 que des dizaines de citoyens, notamment les familles des jeunes interpellés, ont investi les abords du commissariat en scandant des slogans hostiles aux forces de l’ordre. “Nos jeunes n’ont rien fait pour être interpellés et embarqués par les forces de l’ordre. On exige leur libération immédiate”, ont-ils scandé. Il régnait une atmosphère électrique aux alentours du commissariat où des forces antiémeutes ont été déployées. Fort heureusement, aucun incident ou dépassement n’a été signalé. Suite à l’intervention des élus locaux et des sages de la région, les 14 jeunes manifestants ont été finalement relâchés vers 18h20, a-t-on appris auprès de la sûreté de wilaya. Ces arrestations, faut-il le préciser, sont une première depuis le début de la révolution populaire du 22 février à l’échelle locale.
 

R. B.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER