Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Lundi, 24 Décembre 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Le projet d’une Nouvelle ville va démarrer le 1er trimestre 2013

32 000 logements AADL et LPP seront réalisés à Bouinan

Par : Nabila SAIDOUN

C’est dans la localité d’Amroussa que sera bâti le premier lot habitable sur une surface de 250 hectares dont la livraison est prévue pour 2016.

Le projet de la nouvelle ville de Bouinan (distante de 14 km de Blida) va enfin sortir des cartons après près de 20 longues années d’attente. C’est du moins ce qui a été révélé, hier,  conjointement par Abdelmadjid Tebboune et Amara Benyounès, respectivement ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme et celui de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement. En visite sur les lieux, les deux ministres se sont enquis de la véritable situation de ce projet d’envergure comme le montrent si bien les maquettes et se sont entendus sur un canevas de travail commun. “Il faut aller vite et faire émerger ce projet du sol”, s’accordent-ils à dire et fixer le démarrage des travaux au courant du 1er trimestre 2013. “Une partie des lieux sera habitable dès l’année 2016”, promet alors M. Tebboune, précisant que “pas moins de 32 000 logements de type AADL et LPP  seront réalisés dans le cadre de ce projet”. Il est question aussi d’habitat individuel ou encore des logements sociaux (une petite partie) comme indiqué par Amara Benyounès qui a soutenu pour sa part que “la zone industrielle qui s’étale sur 80 hectares doit aussi figurer parmi les priorités”. M. Tebboune, quant à lui, abordera la nécessité de libérer l’activité urbanistique et procéder à la “microzonation”.
Ce qu’il y a de plus important à retenir aussi c’est qu’il n’est pas question de faire déménager des citoyens pour faire venir d’autres habiter à leur place. Un détail de taille qui a été dûment expliqué par les deux ministres.
À noter que la nouvelle ville de Bouinan, selon son plan d’aménagement, est à vocation récréative et sera dotée d’importants équipements scientifiques, sportifs de jeunesse et de tourisme ainsi que des logements au profit de 150 000 habitants. Le projet qui comportera des logements collectifs, semi-collectifs et individuels, s’étalera sur une superficie de 2 175 hectares et constituera une véritable bouffée d’oxygène pour les wilayas d’Alger et de Blida. Il inclura les agglomérations de Bouinan, de Mellaha, de Hocienia et d’Amroussa. Cette dernière signera, d’ailleurs, la concrétisation tant attendue puisqu’elle sera la première zone habitable en 2016. En attendant, les deux ministres se sont entendus pour tenir, mensuellement, des réunions de coordination et de procéder à un travail chirurgical disséquant les composantes de ce projet de façon à déterminer, de manière précise, les avantages et les inconvénients pour chaque quartier par rapport à ce qu’il y a à greffer. Il est question, par ailleurs, de la réalisation (études achevées) d’une liaison entre Bouinan et Boufarik par chemin de fer et bien d’autres commodités de manière à rendre la région attractive. À la question de savoir si ce sont les entreprises étrangères qui vont réaliser ces logements, M. Tebboune répondra par la négative. “Il s’agira de joint-ventures entre des entreprises algériennes et étrangères de différentes nationalités comme annoncé précédemment”. Et de saisir l’occasion pour expliquer que la tendance gouvernementale va vers la réalisation d’ensemble immobilier avec tout ce que cela suppose comme aménagement adéquat. Autrement dit, l’Algérie a décidé d’en finir avec les habitats dortoirs et passer, enfin, à des réalisations dignes de ce nom ou du moins décentes. Amara Benyounès, à son tour, est revenu sur le sujet, récemment, lors de sa visite à la nouvelle ville de Boughzoul. Il a recommandé d’encourager les investisseurs dans la région juste pour éviter justement ces villes-dortoirs et aller jusqu’à suggérer des concessions gratuites et promouvoir ainsi l’activité scientifique et technologique avancée et la production industrielle à haute valeur ajoutée.


N S

 

Commentaires 

 
#8 rouiched sahari 26-06-2014 19:45
quel sont les sites qui vont etre donner pour les souscripteurs 2002
 
 
#7 kamel 04-06-2014 18:06
pour les ressortissants algerien vivant a l'etranger ont ils le droit? comment ça se passe
 
 
#6 maraoui touffik 28-08-2013 17:19
le logement en algerie a mon a vis si un probleme politique gerer par le systeme en place (systeme politique) fait de la manipulation politique pour le maintien et la survie bref on depasse ce protocole politique pour redonner le logement faut quel soit daord un droit de cityoieneté personne a le droit de jouer la magouille a des fin individuelle .pour notre avis comme specialiste en radication de probleme de logement il faut maintenir le logement gerer par l'etat et creer un systeme de vente gerer par l'etat pas a un prix symbolique comment un logement reviens pour 28000.da et les opgi vas l'avendre a 12000.00si de la magouille.
 
 
#5 marchibat 14-01-2013 08:07
pour lili bien sûr ils n'ont qu'a fournir leurs bilan a condition que leurs bénéfice ne dépasse pas le seuil maximal d'une fiche de paie exemple: une fiche de paie de 100 000.00 da / mois par an égale 1 200 000.00 da donc ton bénéfice annuel ne doit pas dépasser 1 200 000.00 da
bonne chance .
 
 
#4 lili 12-01-2013 00:18
Svp une question: es que les commerçant ont le droit d'avoir un logement AADL car ils ont pas une fiche de paie mais un registre de commerce merci d'avance
 
 
#3 Guest 10-01-2013 13:16
inchaa llah ,que cette fois ci tout se realisera co,,e prévu
 
 
#2 lecorbo 25-12-2012 09:26
De nouvelles villes ,des usines diverses,des routes et des autoroutes flambant neuves,des logements à gogo,Partout en Algerie SAUF dans une seule région qui paradoxalement était à l'avant garde de l'indépendance c'est bien entendu la Kabylie Jusqu'à quand s'arrètera cette ostracisme et descrimination ??
 
 
#1 mimi mima 24-12-2012 16:01
ahhh bel foum darou 90 000 projet mais la pratique n'a pas encore commencé !!
 
DIlem
DILEM DU 01ier OCTOBRE  2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos