Ghaza: 1.113 Palestiniens tués au 21e jour de l'agression israélienneAgression israélienne contre la population de Gaza: Ban Ki-moon lance un nouvel appel au cessez-le-feuCrash du vol AH5017: l'enquête se déroule en coordination et collaboration entre l'Algérie, le Mali et la France (Sellal)Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Lundi, 03 Décembre 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Abdelmadjid Tebboune, ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, à “Liberté”

AADL : 150 000 logements lancés en 2013

Par : Meziane Rabhi

Dans ce bref entretien, M. Abdelmadjid Tebboune évoque les solutions envisagées par les pouvoirs publics pour remédier aux insuffisances des moyens de réalisation nationaux, notamment la diversification des partenariats avec des entreprises étrangères.

Liberté : Depuis votre arrivée à la tête du ministère de l’Habitat, vous avez entamé une nouvelle politique du logement, s’appuyant sur une diversification de partenariats, dans un marché dominé par les Chinois, afin d’accélérer les rythmes de réalisation et améliorer la qualité. Voulez-vous nous en dire davantage ?

Abdelmadjid Tebboune : Effectivement, les moyens nationaux étant limités, puisque nos capacités de réalisation ne dépassent pas 80 000 logements/an, il fallait à tout prix faire appel à des moyens externes pour combler le retard accumulé, d’une part, et profiter de cet apport pour moderniser et, pourquoi pas, industrialiser le bâtiment, d’autre part. Sur ce plan-là, si les Chinois ont été d’un grand apport sur le plan de la réalisation, nos futurs partenaires européens et, peut être, américains doivent former nos jeunes aux notions de maîtrise du bâtiment et délocaliser des usines de préfabrication du logement.
Au-delà de l’amélioration de la qualité du bâti, nous espérons aussi arriver à lancer toute la PME et PMI liée au bâtiment pour une meilleure intégration nationale et la création d’emplois essentiellement pour les jeunes. 

L’Algérie a prévu de construire, dans le cadre du plan quinquennal 2010-2014, plus d’un million de logements. Deux années après, le programme accuse un retard considérable. Que compte faire votre département pour accélérer la cadence de réalisation ?

En sus de l’apport extérieur, nous avons commencé à assainir l’environnement de l’entreprise nationale pour la rendre plus performante, aussi bien dans le secteur public que privé, encourager ces mêmes entreprises à moderniser leur outil de travail et, ainsi, rattraper le retard accumulé. Notre souhait pour 2013, c’est d’arriver à un rythme de réalisation plus élevé pour aboutir à une moyenne de réalisation d’un logement en 18 mois, alors qu’actuellement c’est le double. 

Certaines informations évoquent l’exclusion de construction de logements de type F2. Y a-t-il un texte de loi dans ce sens ?
La consistance des logements en F2, F3 ou F4 ne se décide pas par la loi, mais par les orientations du gouvernement pour que la surface bâtie puisse satisfaire le maximum de citoyens.

Vous-avez relancé la formule AADL. Qu’en est-il sur le terrain ?

Effectivement, M. le président de la République vient d’ordonner la réalisation de 150 000 logements location-vente (AADL). Cette formule est celle qui suscite la plus grande adhésion de la part de la classe moyenne. Au plus tard, le 1er semestre 2013 verra le lancement de ce nouveau programme qui sera réalisé en cités intégrées, et à ce moment-là, les souscriptions seront ouvertes aux nouveaux demandeurs, la priorité reste accordée aux souscripteurs de 2001-2002, après vérification des dossiers des intéressés.

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 27 JUILLET 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Le Forum de Liberté a reçu mardi 22 juillet 2014, à 22h, l’écrivain et dramaturge, Slimane Benaïssa. Notre invité a animé une communication sur le thème “La pluralité culturelle, une chance pour l’Algérie”. (Seconde partie)
Le Forum de Liberté a reçu mardi 22 juillet 2014, à 22h, l’écrivain et dramaturge, Slimane Benaïssa. Notre invité a animé une communication sur le thème “La pluralité culturelle, une chance pour l’Algérie”. (Seconde partie)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos