Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Déclenchée ce mardi matin

Air Algérie: suspension de la grève des travailleurs de la maintenance aérienne (photos)

L'aéroport international d'Alger ce mardi matin/©YahiaMAGHA/Rédaction Numérique de "Liberté"

La grève déclenchée mardi matin par les  travailleurs de la maintenance aérienne de la compagnie Air Algérie a été  suspendue en début d'après-midi, indique l'APS en citant le président du  syndicat national des techniciens de la maintenance des avions (Sntma), M. Ahmed Boutoumi.

Cette décision a été prise par la Sntma suite aux négociations engagées  mardi matin entre ce dernier et la direction générale d’Air Algérie autour  des revendications socio-professionnelles du personnel de la maintenance.

Selon M. Boutoumi, une commission ad-hoc, constituée de la Sntma et de  responsables d'Air Algérie, va être installée pour étudier toutes les  propositions relatives aux revendications des techniciens de la maintenance. 

La quasi-totalité des vols domestiques et internationaux de la compagnie Air Algérie en partance des aéroports d'Algérie ont été suspendus mardi en raison de la grève déclenchée le même jour par le personnel de la maintenance de la compagnie aérienne nationale.

Voir galerie photos en cliquant ICI

Six  vols à l'international de la compagnie en  partance de la capitale ont été bloqués mardi matin. Il s'agit des vols qui devaient décoller à partir de  l'aéroport international d'Alger vers, respectivement, Paris, Marseille,  Barcelone, Madrid, Tunis et Casablanca. Le programme des vols d'Air Algérie à partir d'Alger qui était prévu pour  la journée du mardi portait sur 29 vols à l'international et 39 vols domestiques

Rédaction Numérique de « Liberté »

@JournaLiberteDZ

ARTICLES CONNEXES

  • Air Algérie
    Changements à la tête des filiales

    La direction générale de la compagnie nationale aérienne, Air Algerie, a procédé, aujourd’hui, à des changements au niveau des directions des filiales Cargos et catering.

  • Air Algérie
    Cyber attaque contre le système de réservation

    La plateforme de réservation électronique de la compagnie Air Algérie a fait l’objet de plusieurs attaques cybercriminelle, hier et aujourd’hui, a annoncé hier la compagnie. Ces attaques, ajoute-elle, ont été confirmées par son prestataire TDA.

  • Air Algérie
    Réintégration des 12 techniciens licenciés

    La direction de la compagnie nationale de navigation aérienne, Air Algérie, a pris, aujourd'hui, la décision de réintégrer les 12 techniciens de la maintenance qui avaient fait l’objet d’une sanction disciplinaire : le licenciement.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
2 réactions
Brahms le 17/05/2017 à 7h47

Au printemps cette grève est malvenue. L'image de marque de Air Algérie va se ternir et beaucoup de clients vont prendre des vols avec des compagnies étrangères ce qui va générer une perte de clientèle donc une perte de chiffre d'affaires en devises. Or,l'Algérie a besoin de devises fortes et eux s'amusent à faire grève. Regardez les marocains 09 milliards d'euros qui rentrent chaque année au pays que par des virements bancaires. Il faut changer de comportement sinon on va aller dans le mur.

Brahms le 17/05/2017 à 20h10

Aucun respect pour les clients et si la grève dure 30 jours, les clients vont attendre 30 jours à l'aéroport. Le Directeur de l'aéroport ne pense pas à celui qui doit prendre son travail dans les 02 jours. Il ne traite aucune conséquence de la grève. Il s'en fout c'est comme dans les hôpitaux algériens c'est la queue et le bazar. Quand on ne sait pas travailler, on dégage, on laisse les postes pour ceux qui veulent bosser. Ces gens sont pistonnés , c'est le fils ou la fille du colonel.

Commentaires
2 réactions