Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Mardi, 04 Décembre 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

PIONNIER DES CUISINES ÉQUIPÉES EN ALGÉRIE

Aviva mise sur le réseau et la qualité de service

Par : Farid Belgacem

Le concept de cuisines équipées, très en vogue en Algérie, occupe une place privilégiée et gagne en maturité au fur et à mesure que l’architecture acquiert dans l’innovation et le savoir-faire. Le groupe Aviva, une affaire lancée en 2004 sous forme de franchise par un jeune cadre, en l’occurrence Malik Belarbi, pharmacien de son état à l’époque, confirme la tendance. Aujourd’hui, et après huit ans d’existence, Aviva place la barre très haut, tout en se plaçant de mieux en mieux dans un créneau très disputé.
De Chéraga, où la société avait lancé, en 2004, son premier magasin, en passant par Sétif en 2005, puis un 3e à Alger, Aviva a vite pris les choses en main pour développer son réseau, la clé du succès. D’autant que “les Algériens, estime notre interlocuteur, ont pris du goût au produit allemand, d’une part, et du service de qualité, d’autre part”. M. Belarbi révélera que le groupe Aviva est le seul à offrir une garantie de cinq ans sur les meubles et deux ans sur l’électroménager. La chose prendra de l’ampleur à partir de 2007 quand Aviva partira à la conquête de l’Ouest algérien où une potentielle clientèle est visiblement manifeste. Là, le groupe met le paquet avant d’ouvrir, en 2008, des représentations à Tizi Ouzou, Annaba, Blida, ensuite, en 2009, d’autres points de vente agréés à Bordj Bou-Arréridj et Tlemcen. Tout est finalement dans le flair, il suffit d’y croire.
En ce sens, M. Belarbi indiquera que “neuf magasins ont été ouverts en l’espace de cinq ans d’existence”. Mais l’appétit vient en mangeant et Aviva s’installera vite aux Sources, sur les hauteurs d’Alger, et investira le Grand-Sud en ouvrant une concession à Ghardaïa. “Il y a même des magasins qui ont été ouverts par des jeunes commerciaux qui travaillaient chez Aviva. Aujourd’hui, les Algériens sont connaisseurs du concept des cuisines équipées”, expliquera le patron du groupe Aviva qui avoue que la société a élargi son activité pour prendre en charge tous les aspects, comme le suivi de la commande, la pause et l’adaptation. Autrement dit, toute la valeur ajoutée est comprise dans cette chaîne désormais homogène du groupe qui associe technicité, savoir-faire et produit de qualité clé en main.
À la question si Aviva fait face aux soucis du service après-vente, M. Belarbi dira que “le groupe a développé ses propres méthodes de travail. Nous avons résolu à 95% ces soucis à notre niveau, le reste est absorbé par la maison mère. Mais, en qualité de pionniers du concept en Algérie, nous offrons le meilleur rapport qualité/prix. Nous sommes les seuls à offrir des cuisines de haut de gamme à partir de 200 000 DA. Et la concurrence ne nous fait que du bien dans un marché ouvert”.
Employant 80 salariés (directs), dont 60 emplois à travers le réseau et 70% en qualité de techniciens, Aviva a révolutionné un concept autrefois inaccessible en Algérie aux ménages. Cela va sans dire que le groupe s’emploie à lancer la fabrication des solutions de fermeture avec la marque française Triba (portes, fenêtres et volets roulants) et le PVC 100% “Made in Algeria”. Belarbi conclura : “Aujourd’hui, notre objectif est le maillage du territoire national et l’intégration du montage de l’électroménager en castral. Autant de challenge que le groupe Aviva se fixe pour un avenir proche.”


F B

 
DIlem
DILEM DU 30 OCTOBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Voir toute La rubrique

Dernières infos