Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Mercredi, 11 Avril 2012 10:00 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Après son article “injurieux” publié dans “Le Point”

BHL essuie les critiques de Zohra Drif-Bitat

Par : Farid Abdeladim

“Quelle haine !” regrette Mme Drif-Bitat, avocate de métier, qui qualifie d’“extrêmement graves” les ”injures” de BHL proférées envers les chouhada, les anciens combattants et tout le peuple algérien.

Décidément, le cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie est bien parti pour raviver la “haine” qui alimente à ce jour des nostalgiques, notamment du côté français. Le porte-voix de ces derniers n’est autre que Bernard Henry Levy, (BHL), dont les attaques contre l’Algérie qu’il “regrette d’avoir perdue” continuent, après sa première sortie à l’occasion du colloque organisé dernièrement à Marseille, à l’initiative du quotidien algérien El Khabar et de l’hebdomadaire français Mariane. BHL a récidivé, avant-hier, à travers un article de presse publié par l’hebdomadaire français Le Point.
En Algérie, la réplique à ses attaques émanera de Mme Zohra Drif-Bitat, héroïne de la guerre de Libération nationale. Après sa première réplique “en live” lors du face-à-face qui l’avait opposée au même BHL à Marseille, la moudjahida est revenue sur le même sujet, hier, lors d’une conférence-débat à la salle Atlas d’Alger. Pour Mme Zohra Drif-Bitat, la sortie de BHL exprime “le dépit et le désespoir de quelqu’un qui n’arrive pas à accepter de perdre l’Algérie et de voir ce qu’elle est devenue après 50 ans d’Indépendance seulement”. “Quelle haine !” regrette la moudjahida, avocate de métier, qui qualifie d’“extrêmement graves” les “injures” de BHL proférées envers les chouhada, les anciens combattants et tout le peuple algérien. “Il le fait en qualité de quoi ?”, s’interroge-t-elle en substance, même si elle a auparavant trouvé la réponse à cette question dans le fait que “si BHL cherche toujours à délégitimer tous les mouvements légitimes des peuples, notamment celui du peuple palestinien, c’est parce qu’il est avant tout juif”.
Chose que BHL, lui-même, reconnaît. Pourquoi ce “révisionnisme” de la guerre de Libération, cinquante ans après l’Indépendance de l’Algérie ? Dans sa réponse, Mme Zohra Drif-Bitat expliquera que ce qui se passe aujourd’hui dans le monde arabe, communément désigné par le Printemps arabe, et notamment dans le nord de l’Afrique, exprime clairement la volonté de l’Occident de revenir dans cette région pour “une colonisation sous une autre forme”.
Pour elle, l’exemple de la Libye est édifiant :    “Vous savez bien ce qu’était le prétexte de protéger les civils dans ce pays, avancé par les Occidentaux dont le régime de Kadhafi n’arrangeait plus les intérêts, quand bien même il a servi durant une quarantaine d’années”. À l’occasion, Mme Zohra Drif-Bitat n’a pas pu cacher son inquiétude pour l’Algérie. “Nous sommes en train de vivre un moment crucial où l’Occident revient à ses mêmes anciennes méthodes ; curieusement, 50 ans après l’Indépendance de notre pays, les termes utilisés par les Occidentaux n’ont pas du tout changé, sinon qu’ils sont actualisés”, commente-elle, non sans réitérer sa fierté de voir tout de même l’Algérie recouvrer sa souveraineté et “réaliser des progrès énormes en 50 ans d’Indépendance”.
Dans la foulée, la moudjahida estime incongru de voir des Algériens “aller discuter des problèmes de leur pays, des affaires internes à l’étranger”. Ce reproche étant fait, se pose alors la question : les Algériens tournent-ils le dos délibérément aux tribunes algériennes ou recourent-ils à des pays étrangers par manque de canaux d’expression ? “Les Algériens ont largement la possibilité de s’exprimer ici à travers les nombreux organes de presse ouverts à tous”. Tel est l’avis de Mme Zohra Drif-Bitat.


F A

 

Commentaires

 
#47 Algérie 18-04-2012 22:02
sI bhl touche à Algérie il devrai se cacher si il tient à sa vie
 
 
#46 najmawahilal 17-04-2012 19:37
[quote name="rahwaja"]connaissez-vous les accords d'evian pour demander leur application? chiche montrez les moi!
@rahwaja
allez sur wikepedia et armez vous de patience pour les lire !!!!!!!!!!
et si vous n'avez pas vécu ce que j'ai vécu vous ne pourrez pas comprendre mon engagement
salutations pacifiques
 
 
#45 nan2 17-04-2012 15:42
Les français veulent absolument qu'il y ait un affrontement des mémoires parce qu'ils sont persuadés qu'étant plus habiles que les algériens ils seront gagnants. Ils ont tort parce que si l'on devait exhumer tous nos mauvais souvenirs ils étoufferaient sous leur poids. Qu'ils aillent se livrer à leur jeu favori ailleurs, nous, c'est le futur qui nous intéresse, c'est construire et non pas hanter les ruines.

Quant à cet horrible personnage dont je ne veux même pas citer le nom car ce serait lui faire trop d'honneur, qu'il aille au diable !
 
 
#44 rahwaja 15-04-2012 19:26
part 1
mme drif a dit dans une video, qu'elle a fait la guerre et apres l'independance, elle s'est lavee les mains, non mme lorsqu'on a commence quelque chose on veille au grain et on va jusqu'au bout pour etre sur qu'elle ne sera pas devoyee, mais vous avez participe a ce devoyement vous-meme. j'avais honte quand j'ai vu cette video et vous ne savez pas dans quelle plate-bande minee vous avez mis les pieds. les gens ont du bien rire , c'est de l'egoisme pur et simple.
 
 
#43 rahwaja 15-04-2012 18:10
connaissez-vous les accords d'evian pour demander leur application? chiche montrez les moi!
Citation en provenance du commentaire précédent de NAJMAWAHILAL:
partie 3
Il faut rappeler la France à la table des négociations afin qu'elle s'engage à respecter une bonne fois pour toutes les accords d'Evian qu'elle bafoue depuis leur signature ( 50 ans) et faire taire ces incendiaires qui pourrissent les relations de bon voisinage et de bonne diplomatie entre LES 2 RIVES DE LA MEDITERRANEE
ENCORE MERCI MADAME ZOHRA DRIF POUR VOTRE ENGAGEMENT A POURSUIVRE LA RESISTANCE CONTRE CES NOSTALGIQUES FOSSILISES AUSTISTES
TAHYA AL DJAZAIR ALHOURRA WAL DJAZAIR DJAZAIROUNA
AL DJAZAIR LIL DJAZAIRIYINE WA LIL DJAZAIRIYATE CHA3B HOURR MOUSTAQIL
 
 
#42 pam 11-04-2012 22:03
Je suis très fière de madame zohra drif. Elle a fait la guerre d’indépendance et continue sa lutte d’une autre façon mais toujours pour l’Algérie éternelle et toujours contre le même ennemi. Que dieu lui prête encore vie pour qu’elle puisse nous orienter et aider à lever le voile sur les faux humanistes tels que bhl.
 
 
#41 Boumediene Veillant 11-04-2012 21:47
Entre deux contradicteurs, deux vérités discutées, il n'y a qu'une vérité qui tient la route c'est celle qui permet la liberté d'un peuple opprimé pendant 132 ans pour vivre et sortir de l'anaphalbétisme imposé par la pauvreté...Pour le reste, ce n'est qu'un mélange de propos parfois mal placé. restons sereins.
 
 
#40 jamie 11-04-2012 17:48
tout d'abord qu'en pense son ami S.SAADI lui qui aime s'exposer auprès de ce sioniste nauséabond ?ensuite pourquoi toute cette "crème" algérienne se déplace en france à la moindre invitation pour soi-disant évoquer "l'Histoire commune" sachant que l'ennemi d'hier est l'ennemi d'aujourd'hui ,comme l'a si bien dit feu Boudiaf allah yarhmou.et il sait de quoi il parle.pourquoi nos intellectuels et apparentés donnent ils l'occasion à ces névrosés du colonialisme de déverser sans retenue leur rancoeur maladive avec des arguments de caniveau ?sachant que derrière chaque pieds noir ou presque se cache un frustré pathologique de l'algérie de papa, un pleurnichard inconsolable pour "son pays perdu " pour paraphraser un certain ghenerssia cet autre adepte de la nostalgérie. l'algérie a beaucoup à faire que de s'intéresser à de soi disant rencontre ssur la mémoire et donner l'opportunité à nos bourreaux d'hier d'aboyer pathétiquement
 
 
#39 Laulo32 11-04-2012 17:13
Celui là (BHL), il mérite encore une tarte dans la figure comme ce fut le cas quand il se faisait humilier sur les télés françaises. Étant aussi un lecteur de ce journal "Le Point" qui est d'habitude un journal critique, celui là fait très tâche!
 
 
#38 adelil1 11-04-2012 17:05
Madame Drif a été lamentable. Elle a raté une occasion de se taire, croyant qu'elle ferait le poids face à ses contradicteurs. De plus elle n'a pas la stature d'un grand diplomate qui peut traduire les sentiments de la nation et clouer le bec aux propagandistes. Qu'a t-elle été faire dans cette galère ?
 
DIlem
DILEM DU 25 OCTOBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos