Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Jeudi, 26 Avril 2012 10:00 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Affaire de production de films pornographiques d'Annaba

Cinq personnes inculpées

Par : Rédaction Nationale

Il aura fallu attendre jusqu’à hier matin pour connaître les résultats des auditions par le parquet d’Annaba de la trentaine de témoins cités dans l’affaire de production de films pornographiques dans laquelle est impliqué Jean-Michel Baroche, un ressortissant français de 55 ans. L’étude du dossier par le procureur de la République et par un juge d’instruction s’est conclue, outre l’inculpation officielle du principal accusé dans cette affaire scandaleuse, JMB, par la mise sous mandat de dépôt de cinq d’entre la trentaine de témoins cités. Il s’agit d’une femme, qui est accusée de complicité active avec le pseudo homme d’affaires français, de deux médecins gynécologues et d’un vice-président de l’APC d’Annaba.
Un imam de la ville, interrogé également, a été placé, quant à lui, sous contrôle judiciaire. Selon des sources judiciaires le parquet aurait retenu 3 chefs d’inculpation contre les accusés, à savoir l’association de malfaiteurs, l’incitation de mineures à la débauche et la production de films pornographiques. Il reste qu’il est attendu d’autres développements de la poursuite de l’instruction du dossier, d’autres personnes ayant été encore convoquées par le parquet, hier, dans la journée. Le pseudo hommes d’affaires, qui est installé à Annaba depuis mars 2011, en qualité de directeur général d’une agence de développement, l’Algerian Development Agency, avait abandonné cette activité pour créer au bout de cinq mois une obscure  “boîte de mannequinat” dans cette même ville. Le cerveau appâtait les filles, dont la plupart étaient mineures, en les attirant dans les bureaux de sa société et leur faire croire qu’il s’agissait de séances de mannequinat. C’est ce qui a été révélé par les éléments de la BRI dépendant de la sûreté de wilaya de Annaba qui, grâce à la finesse dont l’enquête a été menée, a permis le démantèlement total de ce réseau de 50 personnes. À l’origine de cette affaire, une fille mineure accompagnée de sa mère dépose plainte auprès des services concernés à qui elle raconte sa malheureuse aventure. Le cerveau n’est autre que G. M. (65 ans), un Français à la tête d’une Sarl Sada. Ce dernier a transformé ses bureaux en véritable studio de cyberpornographie tout en faisant croire aux filles qu’il effectuait des essais dans le cadre d’une sélection de mannequins. Sa méthode est simple : commencer par offrir des cadeaux aux victimes, leur servir un verre de jus contenant un puissant somnifère avant de les filmer ensuite dans la tenue d’Ève. À partir de là, il passe à l’étape du chantage consistant à abuser d’elles. En cas de refus, il ferait circuler les films sur You tube. Lors du déclenchement de l’enquête, une autre fille a confirmé les faits en dévoilant le modus opérandi du vieux qui cible les filles issues de familles modestes et ayant un niveau scolaire bas. Une quinzaine de filles, dont la plupart des mineures, sont victimes de ses agissements. Mais au fil des jours, les éléments de la BRI ont fini par dénouer le réseau où sont mis en cause quatre médecins, dont un spécialiste en gynécologie, une sage-femme qui travaillait dans des cliniques privées ; ils s’occupaient de faire avorter les filles. Deux autres fonctionnaires de l’administration sont mis en cause puisque lors de l’enquête ces derniers étaient au courant des agissements de l’étranger. L’expertise technique a toutefois démontré que ce dernier plaçait ses films sur site internet moyennant des sommes d’argent sur son compte électronique. La perquisition des lieux a permis de découvrir des somnifères, des psychotropes provoquant un relâchement des muscles et une perte de connaissance. 50 personnes, dont 11 inculpées, ont été entendues dans cette affaire qui a mis en émoi toute la ville d’Annaba.


A. Allia/A. Farès

 

Commentaires

 
#44 hanoune2107 28-05-2012 00:08
c'est dommage ce qui se passe à annaba cet histoise nous à tous marqués les bonnois surtout les vrais bonnois parceque wlladha ne font jamais ca et la plus grande responsabilité c'est solotatte ce que je souhaite de tout coeur qu 'on ce léve tous pour sauver annaba
 
 
#43 kouloulou1961 25-05-2012 17:07
je me joins a l,avis de anis ou sont passer les parents et les services de securite et ou sont passer les principes de l,islam ,je demande la condannation aux parent et non aux victimes .
 
 
#42 azgf25 02-05-2012 12:52
plus que ça ,cher dzcirta,c meme ideologique chez ce porc,c dire que meme ce peuple qui se targue d'etre fier,vaillant,a vec des valeurs,moi le porc je vais vous prouver le contraire,parce que on nous reproche justement qu'on es fermer sur l'autre qu'on es musulman par exces que que ,en comparaison avec nos voisins.autant qu'il a corrompu des pseudo algeriens,mais toujours ait-il qu'il s'es fais coincé.si on une justice et j'epere ,qu'elle commencera par ces pseudo algeriens .un c l'un a une autre origine qu'il soit dechu de notre nationalite,deu x .des peines de prisons a la hauteur de ce forfait gravissime,tres lourde.pour que nul n'osera franchir cette ligne rouge.
 
 
#41 lilou 01-05-2012 09:48
Citation en provenance du commentaire précédent de Alilou:
Citation en provenance du commentaire précédent de Saad:
TOURISME SEXUEL EN ALGERIE ?

ça ne date pas d'aujourd'hui. A la différence du Maroc, de la Thailande et des Phillipines, nos faux dévots n'en parlaient pas.

je ne suis pas d'accord il faut en parler et il faut condanner sévérement ce n'est que comme sa que les etrangers auront peur de recommencer chez nous.
 
 
#40 lilou 01-05-2012 09:46
je souhaite qu'il prend condannation a vie et il faut en parler meme si c'est un peu honteux il faut en parler quand prennent pas les ageriens pour certains d'autres musulmans dans certains payer qui vendent leur fille aux etrangers, il y'a des choses qui ne se face pas chez nous,j'encourage ces jeunes filles qui ont porter plainte et qui n'ont pas garder le silence,merci a elle .et si ont peut meme plus faire confiance aux génicologue et les sage femme alors bonjour la confiance et la religion faut les enfermé ces personnes ce ne sont pas des femmes pour avoir fait sa a d'autres fille c'est des monstres a enterer vivantes.
 
 
#39 niar 29-04-2012 14:49
si la misère continue comme en algerie tout le monde donnera son cul
 
 
#38 kamayou 29-04-2012 01:54
أين هي قوة اتحادنا الاورو ام السلطة
أين هي مكارم الأخلاق و بمعنى أدق و بالعامية اين هي رجلة الجزائريين

أنا المحرر لهده السطور مواطن جزائري خاصة أقول أن لسبب تبادل بعض الأجوبة ولاجا بتي على فرنسية قامت بإهانتي على شبكة الانترنت و في موقع ذات طابع مهني و لفرض قوتهم علي قامت إدارة الموقع بشطبي على الموقع وهدا يدل على قوة اتحاد هؤلاء الكفار

فما بلك كافر لعنة الله عليه يغتصب بناتنا الجزائريات المسلمات مع تصوريهن وترويج أفلامهن -هدا لا يقبله ربنا ولا رجالنا الأحرار ولا أولادنا الأبطال المغيرون على الوطنية

لدا اطلب من السلطات القضائية الجزائرية تسليط أقصى العقوبات الجنائية لتكون عبرة لمرتكبيها و خاصة الأجانب المنحرفين
 
 
#37 cid cheikh 28-04-2012 17:03
Rien d'étonnant dans tout ça, nos élus, une fois tous les abus et les escroqueries commises, ils vont à la Mecque pour se laver de tout soupçons. Il existe des millions de cas similaires en Algérie; pour le sexe, ils sont même capables de baiser leurs propres enfants!
 
 
#36 anis annaba 28-04-2012 15:52
[ou sont passer leurs paaaaaaaaaaaaaa rents pour arrivé a ce monstre c'est comme même des filles qui sont libres ni la mere surveille ni le père en ces concernes les médecins pour l'argent ils font n'importe quoi ni damir ni rien du tout rabi yester les filles taa bledna...
 
 
#35 Rab REM 28-04-2012 09:57
Pauvre Algérie. Et dire qu'il y avait des gens courageux qui ont défié la dictature pour la déboulonner définitivement et ainsi sortir le peuple des ténébres, du moins du mépris et de la hogra des militaires et de leurs valets tapis dans les rouges de l'administration, mais malheureusement ce peuple a préféré ses tortionnaires, au motif que ses sauveurs sont des musulmans, comme si l'Algérie était chrétienne! Alors chers compatriotes subissons et ne chialons pas. Nous avons fait notre choix (la dictature). Nous devons les supporter encore pour au moins un siècle.
 
DIlem
DILEM DU 30 SEPTEMBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos