Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Jeudi, 28 Juin 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Programme “English for the Future” du British Council

Clôture de la session de formation de 69 professeurs d’anglais à Annaba

Par : ALLIA Ahmed

Le British Council d’Alger, représenté par Paul Phillips, directeur des projets et de la langue anglaise, a organisé, hier, une cérémonie à l’occasion de la clôture de la session de formation des professeurs d’anglais qui a eu lieu à Annaba et qui a bénéficié à 69 enseignants exerçant au niveau des différentes wilayas de l’Est algérien. Une rencontre qu’a abrité l’école Tahar-Harat de la cité des Caroubiers, et à laquelle étaient conviés les cadres locaux du secteur de l’éducation.
Cette initiative entre dans le cadre du projet de soutien éducatif en Algérie “English for the Future” en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale et la société Anadarko, qui sponsorise ce projet depuis 2009. Une formation cyclique de 5 jours suivie d’un examen International de Cambridge TKT (Teaching Knowledge Test), qui a bénéficié jusqu'à présent à plus de 1 500 professeurs des paliers scolaires moyen et secondaire à travers tout le pays, alors qu’au lancement du projet, il s’agissait de n’en former que 1 000. Ceci pour dire l’intérêt sans cesse grandissant qui est porté par les deux parties et leur sponsor Anadarko à “English for the Future”. Il y a lieu d’indiquer que TKT est le premier d’une série de tests créés par Cambridge ESOL pour les professeurs d’anglais. TKT propose une nouvelle qualification professionnelle pour les enseignants natifs et non natifs ayant acquis un niveau minimum B1 pré-intermédiaire. Il convient aux enseignants du primaire, du secondaire et de la formation continue dans le monde entier.
S’agissant des sessions organisées depuis le lancement de cet enseignement en 2007, M. Phillips explique que les cours dispensés par quatre professeurs du British Council, deux internationaux et deux Algériens, concernent l’apprentissage de l’oral et la manière de gérer des classes surchargées des lycées et des collèges. Les organisateurs annoncent qu’une autre session de formation de même durée devrait commencer le 28 juin courant à Tlemcen et Aïn Témouchent. De plus, il est prévu que le British Council s’adresse aux entrepreneurs algériens désireux d’ouvrir des écoles d’anglais pour les aider à concrétiser leur projet.


A. A

 
DIlem
DILEM DU 22 OCTOBRE  2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos