Scroll To Top
FLASH
  • Accidents de la route: 13 morts et 49 blessés en une journée (Gendarmerie nationale)
  • La température y frôle les 45°à l’ombre : Aïn Defla non épargnée par les noyades dans les barrages
  • La lutte contre le terrorisme exige une coopération internationale au niveau opérationnel

A la une / Actualité

Actualité

Débrayage national les 20 et 21 mai

Le secteur de l’éducation nationale sera paralysé les 20  et 21 mai prochains par un débrayage national.
Une décision prise par le conseil national de l’Unpef en guise de soutien aux syndicats du Sud, des Hauts-Plateaux et des Aurès. “Si d’ici cette date, les revendications des travailleurs de ces régions ne sont pas satisfaites, la grève s’élargira à toutes les wilayas”, menace l’Unpef. Et d’annoncer : “Un boycott total des activités administratives et pédagogiques de tous les personnels du secteur jusqu’à la révision du statut particulier des personnels spécifiques de l’éducation nationale en vue de rendre justice aux fonctionnaires lésés, notamment les corps de personnels occupant des postes en voie d’extinction.”  
L’union nationale maintient “ouverte” la session ordinaire de son conseil national “pour toute éventualité”. Le syndicat réitère, par ailleurs, le maintien de sa revendication portant sur la révision du statut, la généralisation des primes du Sud, le droit de recourir à la justice pour exiger la réouverture du statut particulier et le rejet catégorique de toute défalcation salariale en raison de la grève. Il annonce, enfin, la mise en place de commissions nationales provisoires des corps enseignants des trois paliers.


M. B.