Scroll To Top
FLASH
  • Un observateur du candidat Abdelmadjid Tebboune est mort dans un bureau de vote à El Bayadh (source direction de campagne).
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Elle a engendré de longs embouteillages

Démolition surprise d'une construction à Hydra

La construction encore en béton a été complétement mise à terre. © Louiza/Liberté

Une construction, située près de la cité Malki (Ben Aknoun, Alger), a vécu, hier, ses dernières heures. La démolition au bulldozer a été entamée tôt le matin, a constaté Liberté. Selon un des ouvriers rencontré sur place, l'ordre a été donné par les services de la wilaya d'Alger. On n’aura pas plus de précision.
Aucun responsable n'était présent à ce moment-là. Le chantier a duré toute la journée, provoquant une désorganisation totale de la circulation et bloquant l’accès à la route menant vers la cité Malki. Ce qui a engendré des embouteillages gênants pendant plusieurs heures, au grand dam des automobilistes.
Donnant sur l’autoroute, sens Hydra-Ben Aknoun, la bâtisse a été construite au début de cette année. Sur une plaque accrochée sur le zinc clôturant les lieux, il est indiqué qu'il s'agissait d'un projet de construction d'une maison individuelle, R+2, et d'une annexe, avec un rez-de-chaussée. Il y est également écrit “autorisation numéro 03, date : 20 janvier 2014”. Des éléments de la Sûreté nationale, ainsi que ceux de la Protection civile, s'étaient déplacés sur les lieux aux premières heures de la matinée. Pour en savoir plus, Liberté a contacté Yacine Benameur, le chargé de l’urbanisme de l'APC de Ben Aknoun. “Je n'ai aucune idée de cette affaire, étant donné que la maison détruite se trouve dans le côté de l’APC d’Hydra”, a-t-il indiqué.
De son côté, le président de l’APC d’Hydra était inaccessible. “Il est occupé avec d’autres journalistes”, nous a informé le secrétaire général de l'APC. Questionné au sujet du propriétaire de la construction, le SG a répondu que “l’affaire est beaucoup trop grande pour m’étaler”. Il nous a indiqué que le P/APC va nous contacter pour nous fournir plus de détails.
À l'heure où nous bouclons notre édition, Liberté n'a reçu aucune réponse. Pour leur part, les habitants de la cité Malki et des alentours affirment ignorer les causes de la démolition de cette construction. “Pour nous, c'était louche depuis le début et tout le monde se demandait comment ils ont pu la bâtir en aussi peu de temps”, réagissait un homme d'une quarantaine d'années. “Je crois qu’on voulait faire un hôtel ici”, a indiqué de son côté un agent chargé de superviser la démolition.
Liberté a contacté un architecte, habitant les environs, qui a révélé que “le terrain appartenait auparavant à une famille, puis celle-ci l’a vendu, avant qu’il y ait le projet de l’autoroute, il y a plusieurs années, à un particulier”.


I.A



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
reda78 le 24/06/2015 à 11h56

Je ne sais si ça releve de la commune de Benaknoun ou Hydra? A Hydra l'APC ferme l'oeil sur plusieurs constructions en flagrant violation des regles de l'urbanisme. Des permis de construire sont délivrés par cet APC pour la realisation de R+2, mais sur le terrain c'est de gigantesques Batisses qui sont erigées. Récemment, les habitants des quartier de Timgad et Carthage se sont manifester. L'APC a reconnu la violation de la loi, (wali delegué informé aussi) puis on laisse faire. !!!

Commentaires
1 réactions