Accidents de circulation: 56 décès et 1610 blessés entre 14 et 20 septembre (protection civile)Ebola : l'épidémie "explose", l'OMS redoute 20.000 cas d'ici novembreArab Bank reconnue coupable de financer le terrorisme par un tribunal new-yorkaisUn ressortissant français enlevé à Tizi-Ouzou, les recherches "toujours en cours" (ministère de l'Intérieur)Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Mercredi, 20 Mars 2013 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Des parlementaires discrédités à Laghouat

“Députés, dégagez…”

Par : Arezki BOUHAMAM

Le déplacement de la délégation de l’Assemblée populaire nationale (APN) dans la wilaya de Laghouat n’a pas été du goût des chômeurs de la région. En effet, dépêchée quelques jours après la grandiose manifestation de Ouargla, la délégation parlementaire composée de quelque 27 députés majoritairement du sud du pays, auxquels se sont joint des représentants des 24 communes de la wilaya de Laghouat, n’a pas été la bienvenue aux yeux des dizaines de chômeurs de la région de Laghouat qui se sont rassemblés devant la maison de la culture Takhi-Benkriou et l’ont empêchée de tenir sa réunion. “Députés dégagez” et “Pouvoir non illégitime”, tels sont les slogans scandés par les chômeurs en furie qui ont visiblement perturbé l’initiative du pouvoir législatif. Le feuilleton du refus de dialoguer ne s’est pas arrêté là puisque, pour empêcher les députés de tenir leur réunion à Hassi-R’mel, chef-lieu de daïra situé à quelque 120 kilomètres au sud de Laghouat, d’autres dizaines de chômeurs ont fait le déplacement de la commune de Hassi Dellaâ, à quelque 130 kilomètres au sud-est de Laghouat, et ont coupé la route au branchement reliant la RN1 à la RW232 de 15h jusqu’à une heure tardive de la nuit. Déstabilisés, les parlementaires ont été contraints de contourner la RN1 et d’emprunter le tronçon inhabituel reliant la nouvelle ville de Bellil et Hassi-R’mel. Pour rejoindre la délégation parlementaire qui a tenu sa rencontre avec les représentants de la société civile vers 16h au centre culturel Sayadi-Laïd à Hassi-R’mel, le P/Apc de Hassi Dellaâ, accompagné de son premier vice-président, a été, lui aussi, contraint de contourner le tronçon ordinaire et d’emprunter une piste menant vers Hassi-R’mel. Pour rappel, la délégation composée de parlementaires devait entamer, depuis lundi passé, des visites d’inspection dans les wilayas de Laghouat, Ghardaïa, Ouargla, El-Oued et Biskra, pour s’enquérir du processus de développement dans ces wilayas du sud du pays. Des visites qui se prolongeront tout au long du mois de mars et qui permettront à la délégation de tenir des rencontres avec des représentants des autorités locales, des élus, des notables et des citoyens de ces wilayas dont les chômeurs. Il est à signaler qu’à entendre les animateurs des chômeurs de Laghouat, notamment Belkacem Khencha, coordinateur régional des chômeurs, et en guise de prolongement dans le temps et dans l’espace de le leur mouvement, une manifestation similaire est prévue pour samedi prochain au lieu désormais baptisé “la place de la Résistance”.

B.A

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 23 SEPTEMBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Nourredine Bedoui, ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, au Forum de Liberté (dimanche 21 septembre 2014)
Nourredine Bedoui, ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, au Forum de Liberté (dimanche 21 septembre 2014)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos