Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Actualité

Deux arrestations, deux policiers et six manifestants blessés

Deux policiers blessés, deux manifestants arrêtés et six autres blessés, tel est le bilan des affrontements enregistrés, hier, à la sortie sud du chef-lieu de Tizi Ouzou, opposant les forces de l’ordre à des jeunes du hameau d’Ihesnaounène. Les manifestants se sont déployés en nombre dès la matinée d’hier pour fermer la RN21, reliant Tizi Ouzou à Alger, pour réclamer la réalisation d’un stade. L’intervention des forces de l’ordre pour ouvrir la route et libérer la circulation a tourné à l’émeute, causant deux blessés parmi les policiers.
Le trafic routier a été bloqué durant toute la matinée d’hier, générant un embouteillage monstre. Ce qui avait contraint les automobilistes à faire des détours de plusieurs kilomètres.
En début de soirée, les manifestants ont procédé à la fermeture de la vanne d’eau qui alimente la nouvelle ville de Tizi Ouzou et qui dessert même Alger, avons-nous appris des citoyens d’Ihesnaouène “qui reviendront aujourd’hui à la charge avec des actions plus radicales, avec l’appui d’autres villages de la région”, ont-ils affirmé, ajoutant qu’“ils ont juste demandé un stade”.

K. T