Le taux national de participation à l'élection présidentielle est de 51,70% (T.Belaiz, ministre de l'intérieur et des collectivités locales)Les résultats de l'élection présidentielle seront annoncés vendredi par le ministre de l'intérieur et des collectivités localesPour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Jeudi, 28 Juin 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Sortie de promotions à l’académie interarmes de Cherchell

Gaïd Salah évoque la menace du Sahel

Par : Farid Abdeladim

Pour lui, cette menace exige une mobilisation à tous les niveaux pour faire face au potentiel de déstabilisation qui pèse sur toute la région.

Le terrorisme, le crime organisé, mais aussi et surtout l’inquiétante situation de crise qui prévaut dans la sous-région sahélo-saharienne sont les défis majeurs de l’Armée nationale populaire, (ANP).
Le Chef d'état-major de l'ANP, le général Ahmed Gaïd Salah, ne laisse désormais aucun doute sur la détermination de l’institution militaire à sévir, sous la “conduite éclairée” du président de la République, contre ces fléaux, et ce, dit-il, aux fins d’assurer la paix et la sécurité autant à l’échelle nationale que régionale et, par ricochet, préserver l’intégrité du territoire et sa souveraineté nationale.  "Parallèlement à l’accomplissement de ses missions constitutionnelles avec dévouement et loyauté, l’ANP continuera (…), sous votre conduite éclairée, à resserrer l’étau contre ce qui reste des groupuscules terroristes et à traquer leurs acolytes des bandes du crime organisé et de la contrebande, tout en tenant compte du cours des évènements de cette étape cruciale et grandement sensible que traverse notre environnement régional, notamment la zone sahélo-saharienne, et qui exige que l’on se mobilise sur plusieurs plans de manière à cerner toutes ses graves répercussions et ses influences négatives sur les efforts consentis pour promouvoir la paix et la sécurité à l’échelle nationale et régionale”, c’est le passage phare du discours du Chef d'état-major de l'ANP, prononcé hier, à l’ouverture de la cérémonie de sortie de promotions 2011-2012 d'officiers de l'Académie militaire interarmes (Amia) de Cherchell (wilaya de Tipasa), présidée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale. Il faut dire que la situation du Sahel qu’exacerbe davantage la crise du Mali ne constitue plus un secret-défense pour l’Algérie qui fait partie des pays de la sous-région les plus concernés.
Conscientes de la gravité de cette situation qui menace les intérêts du pays et de tout l’environnement régional, les autorités algériennes œuvrent à “trouver une solution pacifique” à la crise au nord du Mali. La lutte contre le terrorisme transnational reste cependant le défi majeur de l’Algérie qu’elle mène avec les pays du champ.
Dans le sillage de préserver “les intérêts de l’Algérie et assurer sa stabilité”, le Chef d’état-major de l’ANP n’a par ailleurs pas manqué d’encenser les réformes politiques décidées par le président Abdelaziz Bouteflika. M. Gaïd Salah rend hommage à Bouteflika notamment pour “l’attention particulière” dont a bénéficié le “parcours démocratique”, à l’occasion du dernier discours prononcé par Bouteflika à la veille des dernières législatives, exactement le 8 mai.
Ces législatives, se plaît-il à dire, qui se sont déroulées “dans un climat empreint de sérénité, de sécurité, de calme et de quiétude, grâce à Dieu Le Tout-Puissant d’abord, puis à l’abnégation, au dévouement et à la vigilance des membres de l’ANP et de l’ensemble des forces de sécurité”. Ceci, assène-ti-il, “malgré les menaces proférées par les criminels, traîtres à la nation et ennemis du peuple!”. Pendant ce temps, et comme à l’accoutumée, le président de la République s’est limité à accomplir sa mission protocolaire, sans souffler le moindre mot.
Après avoir procédé à la remise de grades et de diplômes aux majors des promotions sortantes, le président a passé plus d’une heure et demie à contempler, à partir de la scène, la série d’exhibitions présentées à la place d’armes par les différents corps de l’armée.


F A

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 18 AVRIL 2014
Galerie Agrandir

LE SCRUTIN EN IMAGES

video

CONTRECHAMP
Galerie photos
Vote à Nedroma (Tlemcen)
Vote à Nedroma (Tlemcen)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière

Élection Présidentielle

Voir toute La rubrique

Dernières infos