Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Jeudi, 28 Juin 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Sortie de promotions à l’académie interarmes de Cherchell

Gaïd Salah évoque la menace du Sahel

Par : Farid Abdeladim

Pour lui, cette menace exige une mobilisation à tous les niveaux pour faire face au potentiel de déstabilisation qui pèse sur toute la région.

Le terrorisme, le crime organisé, mais aussi et surtout l’inquiétante situation de crise qui prévaut dans la sous-région sahélo-saharienne sont les défis majeurs de l’Armée nationale populaire, (ANP).
Le Chef d'état-major de l'ANP, le général Ahmed Gaïd Salah, ne laisse désormais aucun doute sur la détermination de l’institution militaire à sévir, sous la “conduite éclairée” du président de la République, contre ces fléaux, et ce, dit-il, aux fins d’assurer la paix et la sécurité autant à l’échelle nationale que régionale et, par ricochet, préserver l’intégrité du territoire et sa souveraineté nationale.  "Parallèlement à l’accomplissement de ses missions constitutionnelles avec dévouement et loyauté, l’ANP continuera (…), sous votre conduite éclairée, à resserrer l’étau contre ce qui reste des groupuscules terroristes et à traquer leurs acolytes des bandes du crime organisé et de la contrebande, tout en tenant compte du cours des évènements de cette étape cruciale et grandement sensible que traverse notre environnement régional, notamment la zone sahélo-saharienne, et qui exige que l’on se mobilise sur plusieurs plans de manière à cerner toutes ses graves répercussions et ses influences négatives sur les efforts consentis pour promouvoir la paix et la sécurité à l’échelle nationale et régionale”, c’est le passage phare du discours du Chef d'état-major de l'ANP, prononcé hier, à l’ouverture de la cérémonie de sortie de promotions 2011-2012 d'officiers de l'Académie militaire interarmes (Amia) de Cherchell (wilaya de Tipasa), présidée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale. Il faut dire que la situation du Sahel qu’exacerbe davantage la crise du Mali ne constitue plus un secret-défense pour l’Algérie qui fait partie des pays de la sous-région les plus concernés.
Conscientes de la gravité de cette situation qui menace les intérêts du pays et de tout l’environnement régional, les autorités algériennes œuvrent à “trouver une solution pacifique” à la crise au nord du Mali. La lutte contre le terrorisme transnational reste cependant le défi majeur de l’Algérie qu’elle mène avec les pays du champ.
Dans le sillage de préserver “les intérêts de l’Algérie et assurer sa stabilité”, le Chef d’état-major de l’ANP n’a par ailleurs pas manqué d’encenser les réformes politiques décidées par le président Abdelaziz Bouteflika. M. Gaïd Salah rend hommage à Bouteflika notamment pour “l’attention particulière” dont a bénéficié le “parcours démocratique”, à l’occasion du dernier discours prononcé par Bouteflika à la veille des dernières législatives, exactement le 8 mai.
Ces législatives, se plaît-il à dire, qui se sont déroulées “dans un climat empreint de sérénité, de sécurité, de calme et de quiétude, grâce à Dieu Le Tout-Puissant d’abord, puis à l’abnégation, au dévouement et à la vigilance des membres de l’ANP et de l’ensemble des forces de sécurité”. Ceci, assène-ti-il, “malgré les menaces proférées par les criminels, traîtres à la nation et ennemis du peuple!”. Pendant ce temps, et comme à l’accoutumée, le président de la République s’est limité à accomplir sa mission protocolaire, sans souffler le moindre mot.
Après avoir procédé à la remise de grades et de diplômes aux majors des promotions sortantes, le président a passé plus d’une heure et demie à contempler, à partir de la scène, la série d’exhibitions présentées à la place d’armes par les différents corps de l’armée.


F A

 

Commentaires 

 
#12 Benyoucef 30-06-2012 08:37
Citation en provenance du commentaire précédent de Benbouali:
Benyoucef, on les en remerciera jamais assez pour cette sortie géniale.
Quant à B. et B., il sont actuellement nus comme des vers de terre car leur complot a échoué.

Si B. et B sont ceux à qui je pense, ils n'ont fait que fomenter des complots contre les autres institutions de la République depuis 1999 et ils continueront car leur projet politique n'est pas républicain.
 
 
#11 Benbouali 29-06-2012 16:33
Benyoucef, on les en remerciera jamais assez pour cette sortie géniale.
Quant à B. et B., il sont actuellement nus comme des vers de terre car leur complot a échoué.
 
 
#10 FENNEC BLANC 29-06-2012 16:09
Citation en provenance du commentaire précédent de patriote:
Je me demande toujours et je me pose cette question : vu à qui profite ce pays ,en cas d'invasion qui se battra pour lui ?


Question idiote et inatendue ,Tu crois que le peuple va se faire laisser pietiner,tu crois que le Algeriens vont croiser les bras en face d'une menace,parceque il n a pas eu un logement ou un travail , parceque l'hopital va mal,parceque le mauvais service dans tout les secteurs et la coruption est generalisé,qu'on va ceder l'Algerie liberer par le feu et le sang par nos Aieux et nos parents;Les hommes en Algerie ne manqueront jamais parceque l'Algerie est une terre d'homme par excellence.
 
 
#9 Benyoucef 1 29-06-2012 15:33
Les élections législatives du 10 mai 2012 constituent une belle victoire du FLN et de l'ANP, que B. et B. veulent récuperer à des fins bassement claniques et régionalistes.

Nos stratèges ont magistralement manoeuvré pour éviter le gouffre islamiste dans lequel les pays et médias occidentaux et leurs laquais arabes voulaient plonger notre pays, à l'instar des pays arabes qui ont subi leur printemps.
 
 
#8 OUREZKI 29-06-2012 00:43
Voila les intégristes ou ils nous ont amenés! En plus des Algeriens donnent a manger,, des aliments dont les prix sont soutenus par l'etat , à ces monstres qui essayent de creuser la tombe de l'Algerie.; n'etait ce l'ANP , digne heritiere de l'ALN , qui nous a sauvés du peril.
Les enjeux se compliquent ? non ! restons tous mobilisés et mobilisables pour asseoir la stabilité de notre chere ALGERIE, exterminons le terrorisme , pas de pitié pour les souteneurs et les egorgeurs et defendons s'il le faut par les armes, l'integralité de notre patrie. Quant aux ethnie, toute l'humanité est issue du meme couple initialement meme avec la theorie de Darwin; sinon il y a des Kabyles marocains, Français, Tunisiens, Lybiens.... mais chacun a sa propre patrie
 
 
#7 moh oukavache 28-06-2012 23:58
quand je vois la photo,je suis choqué, pauvre algerie
 
 
#6 Hésa 28-06-2012 17:32
Le manque de respect de l'autre ,la corruption, et le manque d'une politique sociale et la liberté personelle sont la source de ce désordre , que nous autres sommes incapables de comprendre , parce que l'empathie nous fait défaut, nous nous tolérons pas de critique, nous sommes fait comme les autres ,mais nour ressemblons à personne, au Mali ou dans quelque pays musulmans que ce soit nous nous conduisons pas d'une manière indécente , les gens ont bien le droit de protester quand on leur fait du mal, les gens vivent comme des rats , je dirai que les rats ont leur liberté , ils sont privilégiés par rapport aux humains! mai faites donc quelque chose , la facon dont on traite les gens chez nous, est révolue chez les autres , nous sommes toujours à la traïne, je crains que les choses ne s'améliorons pas de si tôt.
 
 
#5 patriote 28-06-2012 16:55
Je me demande toujours et je me pose cette question : vu à qui profite ce pays ,en cas d'invasion qui se battra pour lui ?
 
 
#4 inous 28-06-2012 16:02
Tout ça c'est le fond de commerce du pouvoir,il joue avec la peur la ruse,le terrorisme pour ce maintenir au pouvoir et gardé leur intérêt , nous protégé contre qui chekib khalil ou khalifa ou de la mafia ou de la chkara.
 
 
#3 Jemenfous 28-06-2012 15:47
Les seules à avoir peur de la menace du sahel et de toutes autres de l'extérieur se sont nos dirigeants y compris l'armée bien sur parce que c'est eux qui auront à perdre beaucoup de choses, par contre le peuple algérien n'a rien à perdre car il a tout perdu depuis l'indépendance.
Nos pires ennemis se sont les nôtres,alors bienvenue aux étrangers,nous avons hâte.
 
DIlem
DILEM DU 30 OCTOBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Voir toute La rubrique

Dernières infos