Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Le Ministre de l’agriculture en visite dans la région

Intérêt pour l’ancien bassin laitier Batna-Aïn Touta-El Madher

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi, qui fut de 2005 à 2010 wali de Batna, a effectué, hier, samedi, une visite de travail et d’inspection fort instructive. Le ministre, après avoir visité une forêt récréative à Fesdis relevant du parc national de Belezma, a donné le feu vert pour l’aménagement de structures de détente et de loisirs pour les familles et les enfants, ainsi que d’une deuxième forêt récréative à Hergala (Mérouana). Ce sont les deux sites retenus sur 9 forêts proposées. À Batna, le ministre de l’Agriculture a surtout porté son intérêt sur les industries de transformation des produits agricoles et d’élevage, notamment les secteurs de la viande blanche et du lait. À l’abattoir Oravie, en activité depuis 1994 et dépendant désormais du groupe avicole des Hauts-Plateaux, Abdelkader Bouazghi  a inspecté les installations techniques ou chaînes d’abattage et éviscération de poulets qui ont bénéficié d’une opération de rénovation ou de réhabilitation. Cet abattoir se signale par une production de 3 000 poulets par heure, 12 000 boîtes de produits de charcuterie et 3,5 tonnes de pâté de boudin/jour. À l’occasion de sa visite, le ministre de l’Agriculture a mis en service une nouvelle extension technique permettant de conditionner le lait de vache et le petit-lait (l’ben) dans un emballage tétrapack. Il s’agit là d’une innovation bien particulière dans cette usine qui rattrape ainsi son retard par rapport à d’autres unités de la même branche. Ce site industriel produit du lait de consommation, lait normal et lait de vache, petit-lait, fromage en barquette, en portions et en barres, crème fraîche et beurre. Il produit une centaine de millions de litres de lait par année dont 90% proviennent de la collecte du lait de vache auprès des éleveurs bovins de la région de Batna. On retient que la wilaya de Batna a pu recréer, sur des efforts s’étendant sur des années, le fameux ancien bassin laitier de Batna-Aïn Touta et El-Madher. Chaque année, l’APC de cette dernière commune organise un Salon national de la vache perpétuant ainsi l’initiative de l’ancien chef d’APC Abdelkrim Banamar, aujourd’hui député à APN. Au centre de la ville de Batna, plus précisément à la salle Assihar des foires et expositions économiques, Abdelkader Bouazghi a inauguré, en compagnie du wali Abdelkhalek Siouda, wali de Batna, le deuxième salon des productions agricoles qu’organise depuis 2016 la Chambre agricole de Batna en étroite collaboration avec la direction des services agricoles (DSA) de la wilaya de Batna. De nombreux producteurs agricoles ou industriels versés dans l’industrie de transformation participent à ce 2e salon des productions agricoles dites “saisonnières”. Après avoir visité dans l’après-midi deux exploitations de production arboricole (pomme) respectivement à Mériel dans la commune d’Ayoune El-Assafeur et à Théniet El-Khorchof dans la commune de Timgad, le ministre de l’Agriculture s’est rendu au périmètre irrigué de Chemora dans le cadre de la mise en exploitation de la tranche livrée de 1 698 hectares, d’autres tranches suivront à Chemora, à Ouled Fadhel et à Aïn Touta. Le ministre a donné le coup d’envoi à un programme de semences de céréales grâce à la participation des agriculteurs ainsi que des organismes de l’Onid, de la CCLS et de l’ITGC.

Ali Benbelgacem


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER