Crash d'un avion cargo ukrainien au sud de l'aéroport de TamanrassetUn avion militaire s'écrase dans l'est de la Libye, le pilote tuéCrash de l'avion cargo ukrainienn: un équipage composé de sept (7) personnes était à bord de cet avionLes assassins d'un journaliste condamnés à mort en SomalieIslande: éruption près du volcan Bardarbunga, survol interditTURQUIE: Le nouveau Premier ministre Ahmet Davutoglu a présenté vendredi son gouvernement, tandis que l'ancien ministre aux Affaires européennes Mevlüt Cavusoglu lui succède au poste de chef de la diplomatie Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Jeudi, 05 Juillet 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Situation au Mali

L’Algérie et la France se consultent

Par : Rédaction Nationale

La situation d’instabilité au nord du Mali a mis en branle la machine diplomatique à travers des concertations entre l’Algérie et ses différents partenaires.
Une réunion de concertation entre l’Algérie et la France sur la situation au Mali et au Sahel s'est tenue mercredi à Alger.
À l'issue de cette réunion avec une délégation française, composée de Mme Hélène Le Gal, conseillère du président François Hollande pour les questions africaines, et de M. Félix Paganon, représentant du MAE français pour la Sahel, le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, M. Abdelkader Messahel, a indiqué à l’APS que “cette rencontre, qui entre dans le cadre de la concertation entre l'Algérie et la France, a permis de passer en revue la situation au Mali et dans la sous-région”. “Elle a été l'occasion d'échanger nos vues et analyses de même qu'elle a permis d'évoquer la recherche d'une sortie de crise dans le cadre de la préservation de l’unité nationale et de l’intégrité territoriale du Mali”, a-t-il précisé.
Dans ce cadre, M. Messahel a souligné l’importance de “consolider le leadership à Bamako” et de “rechercher, par le dialogue et la négociation, une solution dans le nord du Mali entre tous les acteurs qui condamnent le terrorisme et le crime organisé, qui restent une menace majeure pour le Mali, pour la sous-région et pour la communauté internationale, et qu’il faut combattre”. Pour sa part, la conseillère du président François Hollande a indiqué que cet entretien s'inscrivait dans le cadre de la concertation des deux pays sur les questions relatives au Sahel et au Mali. “Nous avons discuté ensemble, dans la prolongation de la conversation téléphonique entre les présidents Abdelaziz Bouteflika et François Hollande, des voies qui pourraient être envisagées pour aider les Maliens à trouver la solution par rapport à ce grave problème”, a précisé Mme Le Gal.
Elle a ajouté que “la France et l'Algérie partagent la même préoccupation par rapport à ce qui se passe aux frontières du Mali”, affirmant que les deux pays sont d'accord pour “faire face très vite au crime organisé et au terrorisme qui progressent dans ce pays”. “Si on ne s’attelle pas très vite à faire face à ces deux menaces, elles risqueront de menacer l'ensemble des pays de la région”.
Au sujet de la situation, les ministres des Affaires étrangères des pays de l’Union du Maghreb arabe se réuniront lundi à Alger, à l’invitation du gouvernement algérien, a annoncé mercredi le ministre délégué algérien chargé des Affaires maghrébines et africaines,  Abdelkader Messahel, dans une déclaration rapportée par l’agence APS. Cette réunion, qui se tient conformément à la décision du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’UMA, tenu à Rabat le 18 février dernier, sera consacrée à l’examen de la sécurité dans les pays au Maghreb.
“L'Algérie avait pris, l'initiative d'appeler à la tenue de cette réunion, qui est la première de ce genre au niveau maghrébin, pour traiter des questions de sécurité”, a justifié M. Messahel ajoutant que “le secrétaire général de I'UMA participera, aux côtés des ministres des Affaires étrangères, aux travaux qui porteront sur l’examen des menaces  à la sécurité du Maghreb, leur évaluation et la  définition des grands axes de coopération dans ce domaine”.

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 30 AOUT 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos