Scroll To Top

A la une / Actualité

Mohcine Belabbas réagit avec virulence aux déclarations d'Emmanuel Macron

" La France est aux manettes d’une feuille de route " pour l’Algérie

D.R

Le président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), Mohcine Belabbas,  a réagi  avec virulence, hier, sur sa page Facebook, à l’entretien accordé par Emanuel Macron au magazine Jeune Afrique, considérant que le président français « se croit autorisé à distribuer des certificats de légitimité́ aux dirigeants africains»

Le président Macron « se croit autorisé à distribuer des certificats de légitimité́ aux dirigeants des indigènes que nous sommes », souligne ainsi le chef du RCD. Dans le cas de l'Algérie, ajoute-t-il, « il s'autorise à délivrer une attestation de confiance au chef de l'Etat, en affirmant être prêt à l'aider dans cette période qu’il qualifie de transition».

Selon le Mohcine  Belabbas,  ceci n'est pas une simple ingérence ,  mais « la révélation que la France est aux manettes d’une feuille de route pour notre pays ». Interpellant le chef de l’Etat français, le président du RCD juge que « ce sont précisément les interventions répétées de la France officielle dans les choix souverains des pays africains qui posent problème ».

Mohcine Belabbas estime,  à ce propos, que « l’Algérie et l’Afrique ne peuvent se complaire dans un statut de subalterne au service d’intérêts néocoloniaux ». Il conclut en soulignant que  les dirigeants africains  doivent cesser de prendre part au sommet France Afrique, auquel ils sont convoqués, selon lui,  « comme de simples préfets pour y recevoir des orientations et des injonctions ».

A signaler qu’aucune réaction aux déclarations d’Emmanuel Macron n’est venue du côté des officiels comme du côté des partis politiques, d’ordinaire prompts à dénoncer la moindre « ingérence étrangère».  

Kenza Sifi


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER