Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Salon “talents et emploi” d’Oran

La grande distribution en force

Des jeunes envahissentt le salon à la recherche d’exposants attractifs ©D. R.

Des enseignes de renom comme Uno, Lipercity et Ardis ont toutes choisi d’investir à l’Ouest et d’ouvrir des hypermarchés et des centres commerciaux.

À l’ouverture du salon “Talents-Emploi 2017”, qui se tient au Centre des conventions d’Oran jusqu’à aujourd’hui, de très nombreux visiteurs, jeunes et moins jeunes, ont envahi les travées, cherchant les exposants les plus attractifs. On compte justement, cette année, une vingtaine de sociétés issues de différents secteurs, allant des services à la finance, l’industrie, l’agroalimentaire, présentes pour proposer des postes d’emploi et des plans-carrières, comme souligné par les organisateurs de l’évenement, une agence de communication “événementiel” “The Graduate”, et “emploi-tic.com”, avec le concours de l’Anem, également présente à  ce rendez-vous.
Mais, sans conteste, c’est  la grande distribution qui est présente en force avec des enseignes de renom comme Uno, Lipercity, Ardis qui ont toutes choisi d’investir à l’Ouest et d’ouvrir des hypermarchés et des centres commerciaux. Une dynamique reconnue et confirmée par Lipercity qui explique qu’en deux ans, il a eu du mal à trouver des profils adéquats. “Nous ne sommes pas exigeants et nous assurons les formations en interne avec des spécialistes, comme pour le caissier qui reste un métier méconnu par les jeunes”, déplore Mounia Mazouni, chargée des ressources humaines.
Du côté de l’enseigne UNO (Numidis SPA, filiale Grande Distribution du Groupe Cevital), qui sera très sollicitée par des jeunes, c’est Boutchich Hassane qui explique la difficulté de trouver certains profils comme les métiers de la boucherie. “Nous cherchons des boulangers, des pâtissiers, des bouchers, cela manque et nous sommes en contact avec la formation professionnelle”, ajoutant, à son tour, ce manque de vocation pour le secteur de la grande distribution. “C’est un problème généralisé, alors que dans la grande distribution vous avez de vrais métiers et un avantage comme nulle part ailleurs, c'est-à-dire que vous pouvez rapidement avoir une promotion et faire carrière, une progression sociale qui est réelle.” Pour notre interlocuteur, la présence de l’enseigne UNO au salon d’Oran est vitale au vu de son programme de développement et d’implantation dans la région.
À noter l’ouverture déjà de deux “Proxy”, un troisième étant prévu à la fin de l’année et surtout prochainement un grand supermarché de près de 1000 m² à Es-Senia. Dans cette perspective, ce sont une centaine d’emplois qui seront créés. Du côté des institutions bancaires, ce sont plus d’une soixantaine de postes qui sont à pourvoir pour différentes agences. D’autres sociétés comme Renault Algérie ou encore les eaux minérales de Messerghin ont été très sollicitées par de jeunes diplômés, attirés par les  marques. Mais pour beaucoup d’exposants, les CV, déposés en grand nombre, devront être étudiés avec attention et surtout avec la nécessité dans tous les cas de parfaire les formations des postulants.

D. L.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER