Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Draâ El-Mizan (Tizi Ouzou)

La population ferme le CET

© D. R.

Les habitants du village Ihadadhène, dans la commune de Draâ El-Mizan, ont procédé, hier matin, à la fermeture de la route menant au Centre d’enfouissement technique (CET) d’ordures ménagères situé non loin de leur village. De gros blocs de pierre et autres objets hétéroclites ont, en effet, été placés sur la route menant au site abritant ce CET, empêchant, ainsi, tous les camions chargés de déchets ménagers d’y accéder. 

Par leur action, les habitants voulaient attirer l’attention des pouvoirs publics sur la piste dégradée qui mène vers leurs habitations, d’une part, et réclamer la mise en service du réservoir d’eau réalisé dans leur village, d’autre part. Le P/APC, qui s’est déplacé sur les lieux, a expliqué que la mise en service du réservoir d'eau devra être effective après le branchement. “Pour le bitumage de la piste, une fiche technique sera établie et l’opération sera prise en charge dans le cadre des PCD prochains”, s’est-il engagé.

L’accès du CET a été, ainsi, rouvert dans l’après-midi. Toujours dans la journée d’hier, les habitants de Tachtiouine, dans la commune d’Aït Yahia Moussa, ont procédé à la fermeture de la station de refoulement d’eau potable dénommée SR 2, sise dans leur village, pour protester contre la pénurie d’eau potable dont souffrent tous les villages desservis par les forages d’Oued Bougdoura, dans la localité de Draâ Ben Khedda. “Nous vivons ce calvaire depuis des années.

Nous demandons que l’ancienne conduite, qui est à l’origine des fuites actuelles, soit remplacée par une nouvelle. En attendant, nous interpellons les responsables concernés afin de respecter, au moins, le programme d'eau établi avec la participation de tous les comités de villages et de mettre fin à l’anarchie qui caractérise actuellement la distribution du peu d'eau qui arrive dans les réservoirs”, nous a déclaré un habitant du village. À signaler que cette chaîne alimente plus de 15 000 habitants qui souffrent du manque d’eau aussi bien en hiver qu’en été. 

 

O. Ghilès


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER