A la une / Actualité

Evacuation de Haddad de l’école supérieure de la sécurité sociale

La version de Tebboune

 Le Premier ministre a expliqué aux chefs d’entreprise, reçus jeudi, ce qui s’est réellement passé lors du fameux samedi où le patron du FCE a été invité à quitter les lieux et ne pas assister à la cérémonie de sortie de promotion à l’Institut supérieur de la Sécurité sociale. Selon une source gouvernementale, Tebboune aurait juré qu’il n’a jamais demandé de chasser Haddad mais juste qu’il ne se mette pas au premier rang. “Je n’ai pas chassé Ali Haddad de l’École supérieure de la Sécurité sociale. Je savais qu’il avait été invité. Je n’ai pas demandé qu’il quitte les lieux. Quelque temps avant mon déplacement à l’école, on m’a informé que Haddad avait instruit des cameramen de télévision de zoomer et d’insister sur l’accolade qu’il allait me donner à l’accueil, à mon arrivée. On m’a informé qu’il voulait exploiter cette séquence, surtout que son groupe faisait l’objet de mises en demeure”, a affirmé Tebboune. Et d’ajouter : “J’ai demandé à ce qu’il ne soit pas à l’accueil et encore moins au premier rang et qu’il pouvait se mettre au second rang avec le reste des responsables des organisations patronales.”  


S. A. I.