Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

UNIVERSITÉ DE BÉJAÏA

Le Cnes et le Snapap veulent coordonner leurs actions

Les sections du Cnes et du Snapap de l’université de Béjaïa ont décidé de coordonner leurs activités et de faire cause commune en vue de faire face aux multiples problèmes que vivent les enseignants et les travailleurs de la même université. La décision a été prise à l’issue d’une réunion qui a regroupé les deux sections syndicales le 20 septembre dernier au siège du Cnes. Selon le procès-verbal de la réunion, les représentants des deux syndicats ont rappelé la nécessité d’une coordination et pointé du doigt le recteur et son staff qui, selon eux, “persistent dans leur logique d’entrave à l’activité syndicale”. Les syndicalistes, tout en constatant que les problèmes de l’université “sont loin de trouver leur épilogue”, citent le cas de la faculté de droit où le doyen inonde les enseignants de questionnaires “abusifs”, synonyme, selon eux, de “harcèlement suite à leurs recours réglementaires auprès du Conseil scientifique de la même faculté”.
De son côté, les représentants du Snapap sont revenus sur le cas du SG de la faculté de technologie, nommé le 26 juin et démis de ses fonctions un mois après parce qu’il n’a pas voulu suivre “la voie de son maître”, le recteur. Ils ont rappelé également les pressions quotidiennes auxquelles font face les membres du même syndicat qui sont “tous mal notés concernant la prime de rendement”. Aussi, puisque le recteur ne les reconnaît pas comme partenaires sociaux et en raison de “son silence et de son entêtement”, ils ont décidé de “durcir” leur position en ne le considérant plus comme un interlocuteur valable. Par ailleurs, après les deux journées d’informations organisées lundi et aujourd’hui au campus Targa Ouzemmour, lesquelles seront “si nécessaire” reconduites les 2 et 4 octobre prochain, les deux syndicats ont décidé de tenir une réunion élargie aujourd’hui à laquelle prendront part les bureaux du Cnes, du Snapap, les représentants de la DOU et ceux des étudiants.


H. Kabir


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER