A la une / Actualité

Poursuivant ses consultations

Le FFS chez le PST

 Le Parti socialiste des travailleurs (PST) a reçu le 8 novembre 2014, à la demande du FFS, une délégation chargée des rencontres bilatérales dans le cadre de l’initiative du FFS pour une “conférence nationale de consensus”, selon un communiqué. Le PST a eu à écouter la proposition du FFS et à exposer son point de vue sur  la situation sociopolitique nationale et régionale. Le PST estime que toute transition démocratique réelle ne peut faire l’économie d’une Assemblée constituante élue à la proportionnelle intégrale et représentative de toutes les sensibilités sociales et politiques. Le PST considère que tout dialogue avec le pouvoir suppose au préalable une ouverture démocratique concrète (liberté d’expression, de réunion, de manifestation, de grève, etc.) et un retrait de tous les projets hypothéquant l’avenir du pays (code du travail, gaz de schiste, adhésion à l’OMC, accords d’association avec l’UE, loi sur la santé, etc.). Le PST demeure convaincu que seule la mobilisation des travailleurs, des chômeurs et des femmes est à même d’imposer une véritable transition démocratique. C’est, en substance, le contenu de l’échange avec la délégation du FFS. Le PST reste disposé à toutes les discussions avec le FFS et toutes les forces politiques.