Le taux national de participation à l'élection présidentielle est de 51,70% (T.Belaiz, ministre de l'intérieur et des collectivités locales)Les résultats de l'élection présidentielle seront annoncés vendredi par le ministre de l'intérieur et des collectivités localesPour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Dimanche, 28 Avril 2013 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

En décalage avec la scène politique nationale

Le FLN parle de ses propositions pour l’amendement de la Constitution

Par : Djilali BENYOUB

À travers cette initiative sur la révision constitutionnelle, le parti cherche ainsi à sortir de l’anonymat médiatique causé par sa crise organique.

Fin de la disette au FLN. Resté en marge des évènements, de l’agitation, toute l’activité politique qui anime la scène nationale, particulièrement depuis le 31 janvier, date du retrait de confiance à Abdelaziz Belkhadem, le FLN est enfin sorti de son hibernation pour marquer sa présence à travers une rencontre sur ses propositions pour la révision de la Constitution. Un peu tard puisque la commission mise en place à cet effet est déjà à pied d’œuvre.
Et comme propositions, le FLN a repris celles qu’il avait déjà faites, il y a plus d’une année. Avec le même suspense autour de la limitation ou non et la durée du mandat présidentiel.
Les propositions ont été présentées par Boudjemaâ Souilah lors de la rencontre présidée par Abderrahmane Belayat. La présence de membres du CC et du BP est un signe, selon Belayat, de bonne santé du parti. Avant de laisser la voie à Souilah pour égrener les propositions qui sont, selon lui, à même de renforcer le contrôle sur l’Exécutif, assurer un équilibre des pouvoirs et quelques nouveautés. Le gouvernement doit être issu de la majorité et composé d’au moins deux tiers de cette majorité dont est issu le Premier ministre.   
Le FLN propose, par ailleurs, de rajouter au Sénat le pouvoir d’amendement des textes adoptés par l’Assemblée nationale. Le président gardera le rôle arbitral et le pouvoir de dissolution de l’Assemblée en cas d’affrontement avec l’Exécutif.
Concernant l’État, le FLN propose d’ajouter la neutralité de l’administration avec exigence dans le statut des hauts cadres de la nationalité algérienne d’origine ainsi que leurs conjoints. Le FLN propose, également, la révision de la composante du Conseil constitutionnel en la ramenant à sept membres dont trois désignés par le président de la République et quatre élus des deux Chambres désignés par leur président. Comme il propose d’étendre le champ d’action du Cnes à l’environnement. Pour garantir les libertés et les droits de l’Homme, le FLN suggère la désignation d’une personnalité reconnue comme un médiateur. Et une cour spéciale pour le jugement des présidents qui auraient commis de grands délits comme la trahison une fois leur immunité expirée en fin de mandat.
Pour meubler davantage la rencontre, Lamine Cheriet s’est étalé sur les droits des groupes aux besoins spécifiques, la famille, la maternité, l’enfant, les personnes âgées, les handicapés. Il a proposé, par ailleurs, l’intégration des droits au travail, syndical et le renforcement des libertés dans la Constitution.
En décalage sur les évènements, il a insisté sur la nécessité de mettre l’accent sur le caractère de service public des chaînes de télévision et radio privées alors que le texte les régissant est déjà ficelé et a balisé le champ audiovisuel en ouverture. Il a tenu, enfin, à préciser que les amendements actuels de la Constitution n’ont aucun lien avec la prochaine présidentielle.
Ceux qui attendaient quelque chose sur l’évolution de la situation interne du parti, de la concertation lancée par Belayat avec les différentes parties en “conflit” sont restés sur leur faim. C’est encore et toujours le statu quo. Il n’y a aucun accord et l’information avancée sur la tenue de la session du comité central a été démentie. Aucune avancée à ce sujet. Et chaque camp campe encore sur ses positions. Désaccord sur le mode de désignation du prochain SG, sur les candidatures et surtout celle de Belkhadem, le profil du futur SG… Des positions opposées et inconciliables qui plongent le parti dans une sorte de coma politique et l’éloignent des débats actuels.


D B

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 19 AVRIL 2014
Galerie Agrandir

LE SCRUTIN EN IMAGES

video

CONTRECHAMP
Galerie photos
Vote à Nedroma (Tlemcen)
Vote à Nedroma (Tlemcen)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière

Élection Présidentielle

Voir toute La rubrique

Dernières infos