Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

51e manifestation populaire à Alger

Le hirak maintient la pression

Photo : Imène Amokrane

Des milliers de manifestants ont investi le centre-ville d’Alger, ce vendredi, pour participer à la 51e marche consécutive contre le système.

Dès la matinée, la marche de ce vendredi s’annonçait grandiose. En effet, peu avant midi, les premiers carrés réunissaient déjà des centaines de manifestants, à hauteur de la rue Victor Hugo. « kolna al issaba trouh, ya hna ya ntouma », ont-ils scandé.

À 14h, le cortège a débuté sa marche, depuis la mosquée Al-Rahma pour investir la rue Didouche Mourad, des milliers de manifestants ont aussitôt brandi des portraits de Benyoucef Benkhedda pour lui rendre hommage.

© Imène AMOKRANE

En cette 51 semaines de contestation, la mobilisation ne faiblit pas, les manifestants plus nombreux que le vendredi passé, affluaient des autres quartiers de la capitale, notamment, de Belcourt, Bab El Oued et de la Casbah, tout en scandant les slogans habituels du mouvement populaire, à savoir « un état civil et non militaire », « la libération des détenus d’opinion » et une « justice indépendante ».

À 15h, une marée humaine déferlait sur la rue Asselah Hocine qui vibrait aux cris de « le peuple veut la chute du régime », ou encore « chaâb yourid el istiklal » (le peuple veut l’indépendance).

Vers 16h, les grandes artères de la capitale étaient archicombles jusqu’à 17h où les manifestants commençaient à se disperser dans le calme.

 Sihem Benmalek

 

ARTICLES CONNEXES

  • Après l'arrêt de station de dessalement de Fouka
    Le ministère des ressources en eau dépose plainte

    Le ministère des Ressources en eau a déposé une plainte auprès des services de sécurité, pour l'ouverture d'une enquête, afin de déterminer les responsabilités concernant l'arrêt jeudi dernier de la station de dessalement de Fouka

  • Réouverture des magasins de vêtements à Alger
    Entre inquiétude et déception (vidéo)

    Après trois mois de confinement et d’inactivité, de nombreux magasins de vêtements ont réouvert, ce dimanche à Alger, en dépit des difficultés d’approvisionnement en marchandise et une faible affluence des clients.

  • Alors que les gestes barrières sont peu respectés
    Reprise timide des commerces à Alger (vidéo)

    Les commerces autorisés à reprendre de service, dans le cadre de la première étape de déconfinement, étaient peu nombreux à rouvrir leurs portes, ce dimanche 7 juin, à Alger.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER