Scroll To Top
FLASH
  • Vidéo de l'enfant maltraité par un chien (Oran): 4 personnes arrêtées par la police (Liberté)

A la une / Actualité

Actualité

Le ministère de l'Intérieur confirme l’enlèvement d’un français à Tizi-Ouzou

Dans un communiqué, rapporté par l’APS, le ministère de l'Intérieur et des Collectivités Locales confirme l’enlèvement d’un ressortissant français dimanche soir dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Il y est indiqué que « des individus ont intercepté hier le 21 septembre 2014 à 21h00 à hauteur du village d'Ait Ouabane commune d'Akbil, (wilaya de Tizi Ouzou), un véhicule ayant à son bord un groupe d'algériens accompagné du ressortissant français Gourdel Hervé Pierre ».

La même source indique que le ressortissant français, est un guide alpiniste âgé de 55 ans. Il est venu en Algérie le 20 septembre « invité et hébergé » et c'était prévu «  dans un chalet proche du complexe de Tikidjda (Wilaya de Bouira)", ajoute le communiqué du ministère. Concernant l’enlèvement, la source précise que « les assaillants, après avoir libéré ses compagnons algériens et abandonné le véhicule sur les lieux, ont gardé le ressortissant français et pris la fuite vers une direction inconnue", poursuit la même source, qui affirme que les recherches aussitôt engagées par les services de sécurité "sont toujours en cours à l'heure actuelle ».

Sur le web une vidéo circule depuis quelques heures et dans laquelle il y est montré (photo-capture écran de la vidéo) le ressortissant français enlevé. Dans sa déclaration, assis par terre et entouré de deux hommes masqués et armés de Kalachnikov, il se présente sous le nom de Hervé Gourdel « je suis né à Nice, en France, le 12 septembre 1959, je suis de nationalité française bien sûr. Je suis guide de haute montagne ». Il précisera qu’il est arrivé le 20 septembre avant d’affirmer « je suis depuis hier aux mains d’un groupe armé, commandé par « djound al khilafa », qui est un groupe armé algérien ». S’adressant au président français, Hervé Gourdel lançait un appel « Ce groupe armé me demande de vous faire la demande de ne pas intervenir en Irak. Il nous retient en orage. Je vous conjure monsieur le président de faire de tout ce qui sera en votre pouvoir pour nous sortir de ce mauvais pas ». Dans la vidéo, authentifiée par le Quai d'Orsay, les auteurs se revendiquent de « Djound al Khilafa en Algérie », tout en diffusant des images représentant le chef de  « l’Etat islamique en Irak et en Syrie » (EI, ex-Daêch),  un des kidnappeurs, qui ne s’est pas montré dans la vidéo, menaçait d’égorger le ressortissant français si le président français, François Hollande, n’arrêtait pas les attaques contre l’EI en Irak.

De son côté, le ministère des Affaires étrangères français confirmait dans un communiqué ce lundi soir l’information "Un ressortissant français a été enlevé  dimanche en Algérie dans la région de Tizi Ouzou (nord-est) ».

Le site de l’hebdomadaire français « L’Express » a publié de son côté  les premières déclarations de la mère d’Hervé Gourdel après l’annonce de l’enlèvement. « Nous avons pu le joindre au téléphone hier après-midi (…)  Tout allait bien. Il nous a dit qu'il entamait une randonnée de deux jours et qu'il serait peut-être difficilement joignable. Ensuite, il comptait ouvrir une nouvelle voie dans le massif » déclara-t-elle.

S.K

@SalimKoudil