Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Il assure au RCD sa «totale solidarité»

Le PAD dénonce une atteinte au pluralisme politique

Photo : ©Louiza AMMI

Les forces du Pacte de l’alternative démocratique (PAD) dénoncent l’ « atteinte au pluralisme politique » et assurent au RCD  « leur totale solidarité »  face à « la dérive qui le cible, le menaçant de dissolution pour ses activités et positions politiques ».

Dans un communiqué  sanctionnant sa réunion du lundi 29 juin, et rendu public aujourd’hui, le PAD a dénoncé « la criminalisation de l’action politique et citoyenne » du pouvoir en place,  qui, selon lui, « vient de franchir le Rubicon en s’attaquant une nouvelle fois au pluralisme politique chèrement acquis par des décennies de lutte contre le système du parti unique ».

Dans ce sens, les forces du pacte de l’alternative démocratique ont tenu à assurer au RCD  « leur totale solidarité  face à la dérive qui le cible, le menaçant de dissolution pour ses activités et positions politiques » en appelant  à « l’unité la plus large en défense du pluralisme politique et des libertés démocratiques sans lesquels aucune possibilité de changement démocratique du système n’est possible ».

Le PAD rappelle à cet effet que « toutes leurs activités et actions publiques sont frappées par le seau de l’interdiction depuis sa constitution le 26 juin 2019 » et réitère « l’exigence démocratique de libération de tous les détenus politiques et d’opinion » et « la levée de toutes les restrictions aux droits qui touchent nombre d’ex-détenus » ainsi que  « la nécessite de réhabiliter politiquement et juridiquement tous les détenus es politiques et d'opinion ».

Par ailleurs,  le PAD exige « l’arrêt de la répression et des atteintes aux libertés fondamentales », ainsi que « le strict respect de l’exercice des libertés démocratiques, du pluralisme politique, de l’ouverture du champ politique et médiatique ».

Il renouvelle ainsi  son « attachement au triomphe de la souveraineté pleine et entière du peuple » et assure qu’il continuera « à agir pour une transition démocratique autonome ».

Enfin, les forces du PAD  tiennent à exprimer «  leur solidarité avec les personnels soignants » et réclament « les moyens nécessaires de protection et toutes les conditions socioprofessionnelles et matérielles leur permettant une meilleure prise  en charge des malades afin de sauver les vies humaines».

Kenza Sifi

Publié dans : PAD

ARTICLES CONNEXES

  • [Document] Ouverture des assises du PAD à Alger
    La plateforme proposée pour l’aboutissement de la révolution

    Les assises des forces du Pacte pour l’alternative démocratique (PAD) ont débuté, ce samedi, au siège national du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), situé à El Biar, sur les hauteurs d’Alger.

  • Assises nationales du PAD
    La Safex se rétracte et annule la réservation

    Les assises nationales pour «l’alternative démocratique et la souveraineté populaire » n’auront pas lieu, comme prévu, le 25 janvier 2020 à la SAFEX, aux Pins Maritimes, à Alger.

  • Installation de la Commission de la révision de la constitution
    Le PAD rejette un « nouveau coup de force du système »

    Les forces du pacte de l’alternative démocratique (PAD) ont dénoncé, ce mardi, l’installation de la commission d’experts désignés pour préparer « une énième révision constitutionnelle », ainsi que les « consultations »...


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER