Scroll To Top
FLASH
  • Des membres de la famille Ben Laden seraient morts dans le crash d’un jet privé en Angleterre (Médias)
  • L'Algérie condamne la mort d'un bébé palestinien brûlé vif par des colons israéliens à Naplouse
  • Lutte contre le terrorisme : le ministre nigérien de l'Intérieur salue le leadership de l'Algérie
  • L'OMS prendra le relais de la Mission de l'ONU contre Ebola le 1er août
  • Fin des consultations Leon/CGN libyen à Alger, annonce de la poursuite du dialogue interlibyen 

A la une / Actualité

Actualité

Le verdict reporté pour le 7 janvier prochain

Le verdict dans le procès en appel opposant les trois directeurs de publication de Liberté, El Watan et El Khabar au général à la retraite, Mohamed Betchine, et qui devait être rendu hier, est maintenu en délibéré jusqu’au 7 janvier prochain. Pour rappel, l’affaire remonte à 1998, lorsque les trois éditeurs sus-cités, à savoir Abrous Outoudert, Omar Belhouchet et Ali Djerri, ainsi que Mohamed Bentchicou, directeur du journal Le Matin, ont publié une lettre ouverte de Hicham Aboud dans laquelle ce dernier dénonçait l’implication du général à la retraite, Mohamed Betchine, dans les événements du 5 Octobre 1988. Ce dernier a alors déposé plainte en mai 1999 pour diffamation.
Les accusés ont été condamnés à 50 000 DA d’amende. Hicham Aboud, lui, avait été condamné à une peine de 6 mois de prison ferme assortie d’une amende de 50 000 DA.

S. B