Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

35e mobilisation estudiantine à Alger

Les étudiants soutiennent les détenus d’opinion

Photo : Sihem BENMALEK

Les étudiants, accompagnés de milliers de citoyens, ont investi, une nouvelle fois les rues de la capitale, pour le 35e mardi de manifestation contre le système.

Comme à l’accoutumé, les manifestants ont entamé leur marche à partir de la Place des Martyrs, dès 10h, et les premiers slogans qu’ils ont entonnés expriment leur rejet des élections présidentielles du 12 décembre prochain : « Makach el intikhabte », « had l’aâm makach el vote ».

Pour ce 35e mardi de mobilisation estudiantine qui coïncide avec le jour du procès de six détenus d’opinion, les manifestants ont tenu à se rendre au tribunal de Sidi M’hamed, mais une fois arrivés à la place de l’Emir Abdelkader, un cordon sécuritaire a été déployé afin de les empêcher de descendre. Les manifestants ont alors poursuivi leur marche en scandant « libérez les otages ! » ou encore « libérez les détenus, ils n’ont pas vendu de cocaïne ! ».

Ce 22 octobre boucle également les 8 mois du mouvement populaire et correspond à la journée nationale de la presse, à cette occasion, les manifestants n’ont pas manqué de scander des slogans pour exiger une « presse libre et une justice indépendante ».

Enfin, tout le long de la manifestation, les protestataires ont appelé à une forte mobilisation le 1er novembre.

Sihem Benmalek

Publié dans : manifestations,35e mardi

ARTICLES CONNEXES

  • [Vidéos] Une foule impressionnante à Alger pour marquer l’an I du Hirak
    Les manifestants tentent de progresser vers le Palais d’El Mouradia

    Au lendemain d’une forte mobilisation pour le 53e vendredi, des dizaines de milliers de manifestants ont battu à nouveau, ce samedi, le pavé d’Alger, pour marquer l’an « I » du hirak.

  • Malgré les barrages filtrants et les interpellations policières
    Un 53e vendredi grandiose à Alger

    A la veille de la date du 22 février, marquant l’an «I» du hirak, de très nombreux citoyens ont afflué de différentes régions du pays, pour participer au 53e vendredi de marche contre le système, bravant ainsi les barrages filtrants et les ...

  • Grandiose marche à l’occasion de la commémoration du 16 février 2019
    Kherrata, une convergence et des messages

    Les algériens ont célébré avec faste le premier anniversaire du mouvement populaire à Kherrata, à une soixantaine de Km au sud-ouest de Bejaia, où la grande contestation contre le cinquième mandat a commencé il y a une année, le 16 février 2019.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER