Scroll To Top
FLASH
  • Ain Temouchent : quatre morts dans une collision fourgon-camion 
  • Accidents de la route : 7 morts et 10 blessés en vingt-quatre heures (Protection civile)   
  • Ukraine: un mineur tué, 47 disparus dans un coup de grisou à Donetsk     
  • Normalisation des relations entre l'UE et Cuba: reprise des négociations mercredi        

A la une / Actualité

Actualité

Les factures de Cojaal ont été réglées

L’argent réclamé par le consortium japonais chargé de la réalisation de la partie est de l’autoroute Est-Ouest pour l’achèvement du tronçon Constantine-Skikda a été “versé, il y a près de deux mois, par le gouvernement algérien”, a indiqué, mercredi, le directeur général de l’Agence nationale des autoroutes (ANA), Mohamed Ziani, joint par l’APS.
Le coût total des travaux de base ou complémentaires devant être réalisés dans le cadre de ce chantier “a été versé le 12 mars 2013 au Fonds national de l’investissement (FNI) conformément aux directives du Premier ministre, Abdelmalek Sellal”, a affirmé M. Ziani, précisant que ce sont les Japonais qui n’ont pas encaissé ces fonds pour “des raisons qui n’ont rien à voir avec la partie algérienne”.  Le responsable a ajouté, dans ce contexte, que la partie japonaise n’a pas présenté, jusqu’ici, la prorogation du délai de caution, document indispensable et réglementaire à présenter dans la conclusion de ce genre de transactions.
Ce délai avait expiré en octobre 2012, a encore précisé M. Ziani, ajoutant que le maître d’ouvrage “ne restera pas les bras croisés” et compte agir conformément à la réglementation en vigueur en appliquant “des mesures coercitives à l’encontre de cet opérateur étranger qui détient le marché de réalisation de l’un des plus importants projets d’Algérie”.
Rappelant “toutes les facilités multiformes accordées par le gouvernement algérien au consortium japonais Cojaal depuis la remise de l’ordre de service (ODS) en septembre 2006”, le directeur général de l’ANA a indiqué que son agence avait “exprimé, il y a deux jours, lors d’une réunion avec la partie japonaise, son entière disposition à fournir tout document administratif pouvant aider les Japonais à obtenir la prorogation du délai de caution”.
Le gouvernement algérien a mis les bouchées doubles pour honorer les engagements du Premier ministre lors de sa visite de travail dans la wilaya de Constantine en février 2013 pour régler les problèmes des factures impayées et permettre ainsi au consortium japonais de livrer le chantier dans les délais impartis, a souligné le responsable, précisant que si erreur il y a, elle incombe à la seule partie japonaise.
Soulignant qu’“une régression dans le rythme des travaux a été observée sur le tronçon Constantine-Skikda”, M. Ziani a affirmé que la partie algérienne veillera à ce que “les pendules soient remises à l’heure”.  
Long de 65 km, le segment de l’autoroute Est-Ouest traversant la wilaya  de Constantine est constitué de trois tunnels, de cinq échangeurs et de  neuf viaducs, a-t-il noté, rappelant qu’un linéaire de 35 km entre les localités d’Aïn Smara et d’El-Meridj, près d’El-Khroub, a déjà été ouvert à la circulation.