Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Dégâts des incendies de l’été à Draâ El-Mizan

Les indemnisations des paysans ont débuté


Comme partout ailleurs, les incendies de forêt de l’été dernier ont ravagé une grande superficie d’oliviers dans les  communes dépendant de la subdivision agricole de daïra, à savoir Draâ El-Mizan, Frikat et Aïn Zaouïa.
Après les enquêtes établies jusqu’au 30 juillet passé, 2 856 nouveaux plants d’oliviers de remplacement sont pris en charge par l’entreprise publique ERGR-Djurdjura et la direction des  services des forêts. “Les indemnisations se font par étape”, nous a déclaré Mme Saliha Belfadel en sa qualité de subdivisionnaire agricole de la daïra de Draâ El-Mizan. En ce qui concerne les exploitations apicoles, elle nous a appris que les apiculteurs de la région ont été indemnisés à raison de 7 000 DA la ruche. “Les apiculteurs concernés ont reçu leurs décisions d’indemnisation et ils doivent prendre contact avec leurs fournisseurs pour remplacer leurs ruchers décimés par les flammes. Nous avons recensé deux exploitations de dix-sept ruches chacune”, a-t-elle poursuivi. En ce qui concerne la campagne labours-semailles, pas moins de 2 680 hectares ont été emblavés dont 650 hectares sont déjà semés. “Grâce au crédit Rfig à 0% de taux d’intérêt, nous avons constaté un grand engouement chez nos céréaliculteurs même si les fellahs se plaignent toujours de la cherté des engrais”, a-t-elle encore souligné.
Lors de la campagne moissons-battages de l’été dernier, 62 150 quintaux de blé avec un rendement moyen de 24 quintaux à l’hectare ont été récoltés pour une superficie de 2 558 hectares dont 393 hectares ont été consacrés au blé dur de multiplication qui ont généré 13 895 quintaux. C'est dire que la vallée de Draâ El-Mizan confirme sa vocation céréalière et est l'une des plus importantes de la wilaya de Tizi Ouzou après celle de Fréha. Par ailleurs, certains agriculteurs ont investi dans la culture de la pomme de terre d’arrière-saison. Notre interlocutrice nous a fait état d’une superficie de 47 hectares utilisés pour cette culture. D’ailleurs, la récolte a été lancée au début de cette semaine avec un rendement moyen de 220 quintaux à l’hectare. Enfin, la subdivisionnaire agricole de la daïra de Draâ-El-Mizan est revenue sur la campagne oléicole qui a débuté à la mi-novembre.  
Notre interlocutrice a estimé que cette saison est nettement prolifique par rapport à celle de l’an dernier.
Elle a conclu que la daïra de Draâ-El-Mizan compte 19 huileries, soit 11 modernes et 8 traditionnelles. Cela est largement suffisant  pour faire face à la nouvelle récolte sans aucun retard ni aucune tension devant les machines qui tournent déjà à plein régime.

O. Ghilès


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER