Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Annaba

Les passagers désappointés


L’aéroport Rabah-Bitat d’Annaba a été pratiquement paralysé hier suite au mouvement de grève qu’a observé le personnel navigant commercial de la compagnie Air Algérie. L’annulation des vols en provenance ou à destination d’Alger et des aéroports français de Marseille, Lyon ou encore Paris a causé bien des désagréments aux usagers du ciel. Prises au dépourvu et manquant pour la plupart d’information sur la teneur de cet arrêt de travail, des centaines de personnes traînaient dans la grande salle de l’aérogare, ne sachant s’il fallait attendre une reprise du trafic ou se resigner à reporter leur voyage. Renseignement pris auprès du chef d’escale, il s’avère que sur la dizaine de vols programmés, ce lundi, seules les liaisons Annaba-Alger et Annaba-Marseille du matin ont été assurées, alors que personne n’était en mesure d’indiquer si la situation allait se normaliser dans les prochaines heures. “Nous ne sommes pas au courant des résultats des pourparlers qui ont lieu à Alger, n’étant pas nous-mêmes concernés par cette grève”, a regretté notre interlocuteur, visiblement navré par le désarroi et les tracasseries causés aux passagers par l’annulation des vols. “C’est déjà un miracle si nous avons pu faire embarquer nos clients sur les avions à destination d’Alger et de Marseille, ce matin. Les personnels navigants de ces deux vols ont passé la nuit à Annaba et n’étaient donc pas encore avisés formellement du mot d’ordre de débrayage qui n’a été lancé que vers 8h30 ou 9h, je crois. Depuis, nous n’avons aucune information sur les programmes”, assure le chef d’escale. Et d’espérer que les négociations aboutiront rapidement pour soulager les passagers pris en otage par ce conflit social.


A. Allia



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER