Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Jeudi, 22 Mars 2012 10:00 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Ils ont manifesté devant l’APN et le siège de leur association

Les retraités de l’Armée demandent la revalorisation de leur pension

Par : Ali Farès

Des dizaines de retraités de l’Armée ont été empêchés lundi par les forces de l’ordre de manifester devant l’APN et le siège de l’Association des anciens moudjahidine située au square Sofia. Ces derniers revendiquent la régularisation de la pension de retraite comme cela est le cas pour toutes les autres catégories de retraité. Ils trouvent inadmissible que les augmentations décidées par l’État en 2010 et 2011 relatives aux pensions de retraite et au SNMG ne les concernent pas.
Ce qui est tout à fait logique pour cette tranche dont la grande majorité a donné les plus belles années de sa vie au service de la patrie.
Pour certains que nous avons rencontrés, cette revendication, somme toute légitime, n’a aucun rapport avec ce que d’aucuns veulent qualifier de manipulation. Il s’agit d’un droit qui touche toutes les catégories socioprofessionnelles y compris les retraités.
“Nous sommes toujours au service de notre pays et nous nous démarquons de toute manœuvre tendancieuse, mais nous nous interrogeons sur l’exclusion dont nous sommes l’objet aujourd’hui. Les dispositions de la loi dans ce domaine sont assez claires”, fera remarquer
l’un d’eux. Le président de l’Association des anciens moudjahidine et de l’ANP, le colonel Saïd Boulagroune, s’est pour sa part exprimé sur la question en légitimant la revendication de ces retraités que lui-même a transmis aux services compétents pour suite à donner.
“Le problème a été posé à plusieurs reprises, en effet, et nous attendons l’application de la loi qui reste au-dessus de tous. J’ai eu à rencontrer des responsables qui ont fait la promesse d’intervenir à ce sujet. Le mot d’ordre pour le moment n’est pas à la provocation alors que notre pays se trouve convoité par l’extérieur. Nous avons effectué notre devoir par le passé et il n’est pas question de prêter le flanc à la dérive. Notre association recèle des anciens militaires à la retraite dont des cadres ayant eu à assumer des responsabilités au sein de cette respectable institution. Cependant, il est humain de revendiquer son droit”, dira le colonel en guise de conclusion.


A. F.

 

Ce contenu a été verrouillé. Vous ne pouvez plus poster de commentaire.

DIlem
DILEM DU 23 AOUT 2014
Galerie Agrandir
Bannière
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos