Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Vincenzo Nesci à Constantine, Matthieu Galvani à Oran

L’opérateur Djezzy fête ses 15 ans

M. Vincenzo Nesci, directeur exécutif de Djezzy. © Yahia/Archives Liberté

L’opérateur fête la quinzième année de sa création en commençant par les régions. Ses deux premiers responsables se sont rendus à Constantine et à Oran donnant ainsi une autre dimension à l’événement. En se rendant dans des boutiques de quartier.

“La règle 51/49 régissant l’investissement étranger qui a été, pendant très longtemps, considérée par les opérateurs économiques locaux et étrangers comme un frein à l’investissement, a finalement bien marché et Djezzy en est l’exemple. Nous sommes le produit de cette loi”, a déclaré hier M. Vincenzo Nesci, directeur exécutif de Djezzy, à l’occasion de la célébration du 15e anniversaire de l’entrée en service de son réseau en Algérie
 Ce dernier a ajouté que “la règle 51/49 nous a aidés à consentir plus d’efforts pour le développement de l’économie nationale”. M. Vincenzo Nesci, qui était de passage à Constantine où il a fait une halte au niveau de l’une des boutiques de l’opérateur téléphonique, à Sidi Mabrouk, a affirmé que “l’opérateur Djezzy œuvre sans relâche avec le gouvernement en adoptant une approche entrepreneuriale moderne dans le but de permettre au citoyen algérien de bénéficier de toute une série de facilitations dans le domaine de la communication”.
Concernant le e-paiement, le directeur exécutif de Djezzy dira que “son entreprise travaille actuellement avec les pouvoirs publics sur le projet du commerce électronique ainsi que celui du e-paiement prévu en 2018. C’est ce qui est inscrit dans le cadre du programme du gouvernement”, ajoutera-t-il. S’agissant de l’actionnariat du Fonds national d’investissement (FNI), M. Nesci le qualifie de “réussite”.  

La 3G dans les 48 wilayas
Après avoir contribué à la démocratisation de la téléphonie mobile en Algérie, Djezzy veut socialiser la communication par Internet mobile en la rendant de plus en plus accessible à ses 16,5 millions d’abonnés. C’est ce que son nouveau directeur général, Matthieu Galvani, a affirmé hier, à Oran, à l’occasion de la célébration du 15e anniversaire de l’entreprise de téléphonie qui s’est installée en Algérie en février 2002. “Djezzy se porte extrêmement bien et les perspectives d’avenir sont prometteuses”, a-t-il ajouté en soulignant la position de leader de la marque dans l’Internet mobile avec une couverture maximale de la 3G (48 wilayas) et le succès grandissant de la 4G (20 wilayas).
Sans entrer dans le détail, Matthieu Galvani a assuré que Djezzy se donnait les moyens de ses ambitions en projetant d’investir dans le recrutement et la formation du personnel (notamment dans les nouveaux métiers liés à l’économie digitale), l’augmentation du nombre de boutiques (300 sur le territoire national) et l’adaptation des services aux besoins exprimés par les clients.
Le “nouveau Djezzy”, issu de l’accord passé en 2015 entre le Fonds national d’investissement et VimpelCom, a choisi de célébrer ce 15e anniversaire par l’inauguration d’une nouvelle boutique à Es-Sénia, en présence de représentants des autorités locales et de la presse.


I. BOUKHALFA/ S. O. A.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER