Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

En visite hier dans la wilaya de Tiaret

Mme Zerouati plaide pour la mise à niveau des CET

Fatma-Zohra Zerouati, ministre de l’Environnement et des Énergies renouvelables. © D.R.

La ministre de l’Environnement a déclaré que les responsables locaux sont instruits pour garantir des mesures d’accompagnement au profit des nouvelles cités en commençant par la gestion des déchets domestiques qui doit être ponctuée par une large sensibilisation aussi bien en zones urbaines que rurales.

“En Algérie, la politique de l’environnement a connu des avancées significatives en matière de protection, sachant que les principes du développement durable se veulent l’une des préoccupations fondamentales du gouvernement”, a déclaré Mme Fatma-Zohra Zerouati, ministre de l’Environnement et des Énergies renouvelables, à l’issue de sa visite d’hier à Tiaret. Elle ajoutera que “la protection de son écosystème, des ressources en eau, des sols, des forêts et, en général, l'amélioration du cadre de vie ont toujours fait partie des priorités de notre département”. Néanmoins, cette dernière a reconnu que beaucoup reste encore à faire appelant au civisme des citoyens.
Dans ce sens, elle a déclaré que les responsables locaux sont instruits pour garantir des mesures d’accompagnement au profit des nouvelles cités en commençant par la gestion des déchets domestiques qui doit être ponctuée par une large sensibilisation aussi bien en zones urbaines que  rurales. Pour ce faire, dira la ministre, nous souhaitons ainsi faire de l'environnement une réalité concrète, quotidienne et non une posture politicienne dans la mesure où seules des politiques de longue durée mêlant action et réflexion seront susceptibles d'apporter des solutions pérennes. La délégation ministérielle a débuté son périple à Aïn Dheb où le directeur de l’environnement de la wilaya de Tiaret a présenté, au niveau du centre d’enfouissement des déchets, les activités de son secteur en général. Le conservateur des forêts a, quant à lui, présenté les dispositions prises au niveau local relatives à la désertification avant de donner le coup d’envoi de la deuxième tranche du programme portant sur la plantation d’un million d’arbres. À Sougueur, la ministre a visité l’entreprise de fabrication de batteries où a été présentée la fiche technique portant sur le projet d’extension de l’usine pour la fabrication de batteries solaires estimée à 300 000 batteries de démarrage et
50 000 batteries stationnaires par an. La ministre s’était renseignée, auparavant, sur l’ouvrage destiné à protéger les communes de Dahmouni, Medrissa, Serguine, Zemalet Émir-Abdelkader, Bougara, Frenda et Sougueur des conséquences des intempéries. Ce dernier consistant en la réalisation d’un canal trapézoïdal en béton armé de 3 000 ML, notifié en février 2016 pour une durée de 19 mois. Actuellement, il se trouve à 64% de son avancement. De retour à Tiaret, la délégation a marqué une halte au centre d’enfouissement technique où la ministre a assisté à la signature d’une convention pour la mise à niveau des centres d’enfouissement, signée entre l’Entreprise nationale de gestion des déchets et l’Agence nationale des déchets. Par ailleurs, la ministre a aussi visité le centre d’épuration de Bouchekif, la maison de l’environnement et le centre d’enfouissement technique de Temda, dans la daïra de Rahouia.  


R. SALEM

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER