Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Actualité Lundi, 14 Novembre 2011 10:00 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

IL SERA JUGé EN APPEL à ORAN

Mobilisation autour d’un jeune chrétien algérien

Par : D. LOUKIL

La mobilisation en faveur de  S. K., un jeune Algérien de 29 ans résidant à Oran, converti au christianisme et condamné en mai dernier à 5 ans de prison “pour offense au Prophète Mohamed”, prend de l’ampleur, notamment sur les réseaux sociaux, qui se relaient, à la veille de son procès.

C’est de l’inquisition ! Telle est la qualification attribuée par d’aucuns au procès de S. K. dont le tort est de s’être converti au christianisme. Ce procès intervient après une succession ces dernières années de condamnations ciblant d’autres Algériens chrétiens pour prosélytisme ou encore pour ces jeunes condamnés pour n’avoir pas fait Ramadhan, le tout dans un climat marqué par l’intolérance religieuse.
Depuis plusieurs jours la mobilisation en faveur de S. K , un jeune Algérien de 29 ans résidant à Oran, converti au christianisme et condamné en mai dernier à 5 ans de prison “pour offense au Prophète Mohamed”, prend de l’ampleur notamment sur les réseaux sociaux, qui se relaient, à la veille de son procès en appel prévu le 17 novembre à la cour d’Oran. Une page spéciale sur facebook a même été créée et intitulée : “Collectif de soutien au citoyen algérien S. K.”, faisant réagir de simples citoyens ou encore des organismes de défense des libertés comme Amnesty International ou encore celui du représentant de l’Église protestante d’Algérie, Mustapha Karim.
Un appel à se rassembler devant le ministère de la Justice la veille du procès est encore lancé pour dénoncer ce que d’aucuns qualifient de véritable inquisition. Pour rappel, S. K. avait été dénoncé par l’un de ses voisins qui l’accuse de prosélytisme (il lui avait remis un DVD) et d’avoir proféré des insultes à l’encontre du Prophète Mohamed.
C’est sur la base de ces assertions que le jeune homme en question a été condamné le 25 mai 2011 à 5 ans de prison et 200 000 DA d’amende au titre de l'article 144 bis 2 du code pénal.
L’avocat de S. K., que nous avons contacté, déplore que les dispositions de la Constitution et la loi relative à la liberté religieuse et la protection des minorités religieuses n’existent que “sur le papier” et d’expliquer plus concrètement : “Dans l’argumentaire qui a amené la condamnation de mon client, il n’y a aucune preuve matérielle, même la personne qui l’a dénoncé, nous ne l’avons jamais vue, elle ne s’est jamais présentée à l’audience et tout a été basé sur cette dénonciation, y compris les DVD saisis au domicile de S. K., qui n’ont jamais été présentés au tribunal… Quant à l’offense au Prophète, il nie totalement !...” Ce qui provoque l’indignation autour de cette affaire, c’est que, dans la motivation du jugement, le terme de “rida” a été employé, ce qui signifie “apostasie” et pour un enseignant à la faculté de droit et militant des droits de l’Homme, le juge en l’état a agi “par idéologie et non en gardien de la loi”. Et notre interlocuteur à son tour de rappeler que “l’Algérie en ratifiant la Déclaration universelle des droits de l’Homme se doit de respecter l’article 18 relatif à la liberté de conscience, de religion et de pensée”.
D. LOUKIL

 

Commentaires

 
#16 Fadila 18-11-2011 17:59
Imaginons un seul instant qu'un musulman en France vient d'acheter dans une des nombreuses librairies qui existent là-bas et l'offre à un non musulman devant un policier. Que ce policier l’interpelle et l'emmène au poste. Il le met en garde à vue sous le motif de prosélytisme. Quelle sera la réaction de la communauté musulmane de France, et des autres communautés? Je crois que cela fera un sacré raffut. Des manifestations, des banderoles, des insultes contre le policier etc..... Et qu'avons nous fait nous en Algérie pour cette défendre la liberté de culte de cet algérien que l'on vient de condamner pour son appartenance à une autre religion que la nôtre? La tolérance implique simplement qu'on accepte que d'autres ne pensent pas comme vous sans les haïr pour cela. Et pour paraphraser Boudiaf Alla Yerrahmou: OU VA L’ALGÉRIE.. avec cet intégrisme qui nous mine nos bases sociales les plus nobles, héritées de nos ancêtres?????
 
 
#15 hugofrais 18-11-2011 17:44
Les gens de notre pays et particulièremen t ceux qui les gouvernent deviennent hélas de plus en plus intégristes, et cultivent une intolérance alarmante vis-à-vis de ceux qui ne pensent pas comme eux. Ghandi (dans Tous les hommes sont frères) dit: “Ma religion n’est pas une religion de prison. Elle offre une place aux plus déshérités des créatures de Dieu. Mais elle est à l’épreuve de l’insolence, de l’orgueil de race, de religion ou de couleur…… Où va l’Algérie? écrivait feu Boudiaf Allah yerrahmou!!!
 
 
#14 un musulman 17-11-2011 19:39
La religion musulmane m'a appris que la foi est une valeur de transcendance hautement intrinsèque ! Elle ne peut en aucun cas apparaitre ! Dans le cas contraire cela s'appelle POLITIQUE . C'est pour cela que la laïcité qui fait la part des choses est tant crainte par ces obscurantistes . Oh mon DIEU ! faites les sortir de l'obscurité . Amen !
 
 
#13 amnay 17-11-2011 16:39
Y a t-il une preuve à ces offenses, quand on sait que le seul témoin à charge ne s'est jamais présenté aux audiences ?
 
 
#12 BEN 15-11-2011 07:22
Le condamner pour avoir changé de religion oui c'est une atteinte a la liberté ,il peut se faire même bouddhiste c'est son problème, cela ne regarde que lui .Mais le condamner pour trouble a l'ordre public oui il est condamnable avec les offenses contre le Prophète, il aurait put créer des affrontements entre les Chrétiens et les Musulmans
 
 
#11 un musulman 15-11-2011 02:44
l'islam est une religion qui se suffit à elle même ! elle n'a nullement besoin d’être défendue par des juges formés par une école instituée pour l'effet obscurantiste !...d’où les dégâts générés ...
Défendre la religion musulmane de cette manière est une belle preuve de manque de teneur en sa propre foi ! Imaginez un instant que celà se produise dans d'autres pays et dans l'autre sens ? que diront alors ces illuminés de juges !!!
Que dieu nous protège en balisant nos instincts de ...
 
 
#10 Sifreud 15-11-2011 02:40
''Offense au prophète Mohamed'' est-ce un article de loi. Tout comme la religion, la justice et aux mains de n'importe qui, et chacun y va de son humeur, de son intérêt du moment. Sur la base de quoi un juge peu décider du sort d'un individu qui ne se reconnait pas dans telle ou telle religion.
Nous avons notre religion et vous avez la votre, disait le prophète, comment ceux qui se réclament de ses vertus, ne reflètent en rien par leurs actes, la dimension de sa tolérance. Ils veulent défendre l'aura du prophète, alors qu'ils sont aux antipodes de sa dimension. Et s'ils commençaient a inculquer le germe de la tolérance ne rendraient ils pas un incommensurable service a leur religion ?
 
 
#9 Madjid Bénévole. 15-11-2011 01:44
Citation en provenance du commentaire précédent de ben ali:
juste une remarque a faire concernant le delit signifier ici " offense au prophete mohamed "- je me demande combien de prison il faudrait en algerie pour loger tous les condamnés a ce type de delit mr le juge ....je pense qu'il faudrait transformer chaque maison en prison personnelle !....que fait l'etat contre l'alcool , la prostitution , la corruption , le vol , la trahison , la fornication - et meme l'hypocrisie et l'ostentation car ceux qui pratiquent tous les themes que je viens d'enoncer c'est pas des martiens , ce sont des algeriens comme ce type sur lequel l'etat veut faire un exemple pour servir je ne sais quel interet !....quand il n'y aura plus un seul fonctionnaires haut placé de l'etat dans les bars d'alger , je croirais a la justice de notre pays !mais ils sont si nombreux a gouter au whysky made in france !.

je vous signale que le whisky est d'origine Anglaise par contre le cognac est bien Français (voila c'est corrigé)
 
 
#8 Madjid Bénévole. 15-11-2011 01:33
ce fait divers ne devait même pas être rapporté; le prophète (salla ahlih wa salame) est au dessus des
balivernes d'un voyou candidat à l'immigration clandestine pour se faire valoir auprès des européens( s'il arrivera
un jour en Europe!!!) qui haïssent l'Islam et le prouvent à coup de caricatures dans leurs torchons; quelle naïveté de
la part de cet individu ! il sera indésirable comme tous les autres sans papiers même s'il est chrétien.Je signale aux
correspondants qui parlent de droit d'expression que les Étrangers en Algérie sont libres de pratiquer leur religion,
personnellement je suis contre les critiques de toutes les religions par les humoristes .
 
 
#7 all the way kabyle 14-11-2011 20:52
l'hypocrisie .si c'est un chretien qui se converti a l'islam , ah c'est tres bon .mais si c'est le contraire tout juste si on ne le ligote . la foie est dans le coeur non pas avec des prieres de 5 fois par jour zaama je suis humble et je crois . mais au fond ils sont les premiers a voler et detruire et de mettre notres pays classer le plus sale de la planete .c'est ca les pilliers de lislam???? elle commence par la propretee....
je parie que cette marionette de juge crache parterre et ignore son cartier plein de poubelles devant chez lui.aux pays des aveugles le miope est ROI ,,
 
DIlem
DILEM DU 30 OCTOBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Voir toute La rubrique

Dernières infos