Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Youcef Yousfi à propos de l’industrie automobile

“Nous avons des difficultés à fabriquer une simple peinture”


Le ministre de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, a avoué, hier, lors de sa visite de travail à Bouira, que “beaucoup reste à faire” pour la mise en place d’une véritable industrie automobile en Algérie. “Nous éprouvons encore des difficultés pour fabriquer une simple peinture pour automobile (…) je crois qu’il est encore prématuré de parler de fabrication de voiture en Algérie”, a-t-il admis. Pour le ministre, une industrie automobile au sens propre du terme, demande une certaine technologie et un savoir-faire que notre pays ne maîtrise pas encore. “Nous avons le potentiel pour développer cette industrie et pour passer du montage de véhicule à la fabrication, néanmoins c’est un processus qui demande du temps et énormément d’investissements”, a-t-il souligné sans pour autant donner un calendrier précis pour y parvenir. Pour rappel, jeudi dernier devant les députés, Youcef Yousfi, a nié avoir dit qu’il faudrait “au minimum 20 à 30 ans” pour mettre en place une industrie automobile viable. Cependant, le membre du gouvernement s’est contredit en l’espace de trois mois, puisqu’en date du 22 novembre 2018, s’exprimant devant l’Assemblée populaire nationale, il avait affirmé qu’il faudrait 20 à 30 ans à notre pays pour développer cette industrie et passer de l’étape du montage à celle de la fabrication. Sur un autre volet, celui de l’électronique et de l’électroménager, l’hôte de Bouira s’est félicité du fait que les entreprises nationales possèdent la technologie et les compétences nécessaires pour produire et exporter divers appareils électroniques et électroménagers. À ce propos, le ministre de l'Industrie et des Mines a indiqué que lors d’une récente réunion avec les opérateurs du secteur de l’électronique et de l’électroménager, le sujet de la dotation des écoles de micro-ordinateurs “made in” Algérie, a été abordé et que ces opérateurs ont répondu favorablement à la proposition du ministère. “Prochainement nos écoles seront équipées de matériel informatique 100% algérien”, a-t-il annoncé. Au cours de la même réunion,
M. Yousfi a souligné qu’il a donné des instructions aux responsables de la nouvelle unité de fabrication de téléphones et de smartphones afin d'établir des stratégies pour élever le taux d'intégration, améliorer le design des produits et s'orienter vers l'exportation.
Interrogé à propos de l’étude de l’exploitation du gisement de fer de Gara Djebilet, le ministre s’est montré optimiste quant à une “prochaine” opération d’exportation. “Nous avons trouvé des solutions techniques, et nous allons demander à nos partenaires et spécialement aux industriels du fer et de l’acier de participer avec nous dans cette opération”, a-t-il encore annoncé, sans toutefois dévoiler la nature de cette opération. Pour ce qui est de sa visite à Bouira, Youcef Yousfi a, entre autres, inauguré la nouvelle usine du groupe Bali, spécialisée dans la fabrication de mayonnaise et de moutarde. Cette unité de production a été qualifiée par le ministre de “bijou technologique”.


RAMDANE BOURAHLA



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER